Comment épargner son argent, en devenant un actionnaire ?

LE COFFRET

Jeanne Mintsa
Jeanne Mintsa
J.C.M. est une jeune Gabonaise diplômée en finance, passionnée d'écriture et de l'Afrique. Elle partage son temps entre des conseils en gestion de finances et l'entrepreneuriat.

En début de semaine, nous avons parlé du fait d’épargner intelligemment en introduisant la notion du PEA (Plan épargne Action) dans votre vocabulaire. Aujourd’hui, nous irons davantage en profondeur sur son fonctionnement et ses avantages.

Comme nous avions vu précédemment, le PEA, vous permet d’épargner en acquérant un portefeuille d’actions auprès de la Bourse, notamment au niveau de la sous-région avec la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC), sise à Douala au Cameroun.

Mais qu’est-ce que la bourse me diriez-vous ?

La Bourse est un lieu où s’échangent les produits financiers appelés “instruments financiers” ou valeurs mobilières parmi lesquelles nous avons les actions et les obligations.

Une action est donc un titre de propriété, émise par une société des capitaux qui a besoin de se financer, détenir une action c’est détenir une fraction du capital social, cette action est rémunérée chaque année par un versement des dividendes.

Et, on appelle un détenteur d’actions, un actionnaire. Donc, ouvrir un PEA vous offre l’occasion de devenir actionnaire dans une société cotée (société dont une partie ou la totalité du capital est mise sur le marché boursier) à la BVMAC. 

Et un actionnaire l’est à vie, à moins qu’il ne vende ses actions ou si la société fait faillite.

Quelles sont les sociétés cotées à la BVMAC dont nous puissions acquérir des actions ? Pour le moment, il n’y en a que cinq, à savoir : 

  • SOCAPLAM : Société Camerounaise des Palmeraies
  • SEMC : Société des Eaux Minérales du Cameroun
  • SAFACAM : Société Africaine et Forestière du Cameroun
  • SIAT GABON : Société d’Investissement pour l’Agriculture Tropicale du Gabon
  • La Régionale d’épargne et de Crédit SA

La Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré) sera probablement la deuxième entreprise de droit gabonais cotée en bourse. Son introduction est en préparation depuis plusieurs mois déjà par BGFIBourse et Africa Bright. 

Ainsi, en devenant actionnaire de ces sociétés, vous aurez accès à toutes les informations y relatives, notamment les états financiers (bilan, compte de résultats, trésorerie), vous serez aussi informé de son mode de gestion.

Quels éléments vous faut-il pour ouvrir un PEA ?

–       Il vous faut ouvrir un compte-titres (c’est un compte spécial pour les activités en bourse) auprès de votre banque.

Qui est éligible à un PEA?

–       Toute personne âgée de plus de 18 ans.

Quels sont les avantages d’un PEA ?

Le PEA est déduit d’impôt. En effet, tout produit financier qui génère un revenu est imposable aux yeux de la loi (comme les intérêts par exemple), mais le PEA, lui, est déduit d’impôt si nous respectons la clause, pour bénéficier de cette exonération fiscale. Il ne faudrait pas faire de retrait d’espèces dans votre PEA avant le terme de 5 ans.

Où est le risque me diriez-vous ?

Pour ma part, je dirai que le risque est assez bien calculé et mesuré, la bourse BVMAC est un marché stable, où il n’y a pas beaucoup de fluctuations et donc les actions sont moins volatiles que sur le marché boursier français ou américain.

Que se passerait-il en cas de faillite de la banque comme dans le cas de la PostBank au Gabon ?

« Le titulaire d’un compte titres est propriétaire de ses titres ; la banque n’en est que le simple dépositaire. » En d’autres termes, vous ne perdrez pas vos fonds investis.

Le rendement moyen d’un PEA est de 13,3% par an en moyenne, soit 10% de plus qu’un compte épargne classique.

« Mon peuple périt par manque de connaissance », lit-on dans Osée 4 verset 6, dans la Bible. C’est important d’être informé pour pouvoir faire les meilleurs choix en termes de gestion des finances personnelles. Après ce voyage dans l’épargne, nous aborderons prochainement, l’aspect investissement qui est le deuxième pilier de la gestion financière.

En attendant, pensez PEA ! 

Pour en savoir plus : Accès des investisseurs au marché

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Fermeture de GaboPrix Poste Akébé : le coup de com’ de la DGCC

Ce mercredi 28 septembre 2022, les internautes et autres observateurs de la vie économique du Gabon, ont assisté à...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x