Gabon / Education nationale : « primaire+ », Mouguiama-Daouda tempère

LE COFFRET

Primaire +. L’idée du ministre de l’Education nationale, Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, pour lutter contre la baisse de niveau avait suscité une levée de bouclier généralisée, au moment de son évocation la semaine passée.

Visiblement conscient de ces retours, l’auteur de cette « bizarrerie« , comme l’ont qualifié certains Gabonais, a profité d’une séance de travail hier, jeudi 3 mars 2022 pour tempérer les choses, en rappelant  que Primaire+ reste pour l’instant « un projet »,  qui peut être validé ou pas. Des précisions faites au cours d’une réunion sur le salon d’orientation, à laquelle ont pris part des responsables d’associations de parents d’élèves. 

Pour rappel, la semaine qui s’achève, M. Patrick Mouguiama-Daouda avait « pensé qu’il était nécessaire d’expérimenter » un cycle primaire +. Soit des écoles primaires avec une classe de « 6e ». Tous les observateurs ou presque de la question éducative au Gabon ont estimé ce projet comme « inutile » et « inopérant » pour un problème aussi particulier que la baisse du niveau scolaire. 

Les précisions du Pr. Patrick Mouguiama-Daouda sonnent ainsi comme un désir pour le membre du gouvernement de faire marche arrière. Sauf à convaincre le plus grand nombre du bien-fondé de cette expérience. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Rentrée parlementaire : vie chère, présidentielle 2023, les voeux de Faustin Boukoubi

Après trois mois d'intercession, le Parlement gabonais, dont l'Assemblée nationale et le Sénat, a fait sa rentrée ce lundi...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x