Gabon : malgré plus de 10 milliards fcfa collectés par an pour les ordures ménagères, l’Etat sollicite l’appui de l’Union européenne

LE COFFRET

C’est principalement ce qui ressort de la rencontre du mercredi 14 septembre 2022 à Libreville, entre Lambert-Noël Matha, ministre gabonais de l’Intérieur et Rosario Bento País, ambassadeur de l’UE au Gabon. Alors que le pays, et notamment sa capitale, croule sous les ordures, les deux parties ont échangé sur la possibilité « d’un appui de cette institution à travers la Banque européenne d’investissement (BEI), pour la réalisation d’un centre de traitement de déchets aux normes internationales ». 

En dépit de la collecte auprès des petites gens, d’une taxe sur les ordures ménagères, dont le taux a été fixé à 7% pour « toutes les personnes physiques ou morales disposant d’un contrat d’abonnement d’électricité », ce qui correspond en 2021 à plus de 390 000 abonnés, le gouvernement peine à résoudre cette sempiternelle question de l’insalubrité. Laissant le pays et notamment sa capitale crouler sous les immondices, il se révèle à ce jour incapable de rendre une copie propre dans ce domaine, du fait de nombreux dérapages et autres malversations. 

Confrontés à l’explosion des volumes d’ordures à collecter mais également à traiter. Constatant la surcharge de la décharge de Mindoubé, qui contraste grandement avec les ambitions « Vertes » du pays à l’international, le gouvernement par le biais de son ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, s’est donc une nouvelle fois mis en relation avec l’Union Européenne, pour l’aider à financer la construction d’un centre de traitement de déchets aux normes internationales. 
A travers un nouvel échange ce mardi, Lambert Noël Matha et Rosario Bento País, ambassadeur de l’UE au Gabon, ont donc échangé sur la possibilité d’un « appui de cette institution à travers la Banque européenne d’investissement

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Fermeture de GaboPrix Poste Akébé : le coup de com’ de la DGCC

Ce mercredi 28 septembre 2022, les internautes et autres observateurs de la vie économique du Gabon, ont assisté à...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x