Gabon : plus de 29,2 milliards de fcfa générés par la vente d’huile et corps gras en 2021

LE COFFRET

33185 tonnes produites au terme de l’exercice 2021 dont 21474 tonnes d’huile raffinée, 4047 tonnes de savons, plus de 7600 tonnes de stéarine et autres acides gras, en 2021 l’activité de production des huiles et corps gras a dopé ses performances. Comme le souligne le tableau de bord de l’économie édition 2021, celle-ci a généré pas moins de 29,2 milliards de fcfa, pour une croissance de 7,3% en glissement annuel. 

Dans le sillage des agro-industries dont le chiffre d’affaires affiche une progression constante avec 242,3 milliards de fcfa en 2019, 251,8 milliards de fcfa en 2020 et 294,4 milliards de fcfa en 2021, la filière huile et corps gras a également su tirer profit de son dividende industriel. Portée par une production en hausse de 7,3% à 33185 tonnes, en lien avec l’approvisionnement des usines spécialisées dans la fabrication d’huile raffinée, cette filière a elle aussi vu son chiffre d’affaires décoller. 

En effet, estimé à 18,5 milliards de fcfa en 2019 et 23,2 milliards de fcfa en 2020, cette filière, partie intégrante de la branche huile de palme, affiche en 2021 pas moins de 29,3 milliards de fcfa. Des performances liées en grande partie à une hausse de près de 10% du volume des ventes et des exportations qui ont culminé à 8551 tonnes en 2021 soit plus du double des exportations enregistrées en 2019 (4000 tonnes). 

Portée également par la flambée des prix sur le marché local où les 900 cl s’échangent désormais entre 1500 et 1750 fcfa, tandis que les bidons de 5L sont passés de 4900 à 9000 fcfa, ce chiffre d’affaires n’a toutefois pas été suivi d’un niveau suffisant d’investissements puisque ces derniers se sont établis à 496 millions de fcfa contre 2,178 milliards de fcfa en 2020. A noter que la masse salariale du secteur affiche elle aussi une baisse en glissement annuel, avec 1,208 milliards de fcfa en 2021 contre 1,255 milliard de fcfa un an plus tôt, le tout, malgré une hausse de 5,6% des effectifs.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Rentrée parlementaire : vie chère, présidentielle 2023, les voeux de Faustin Boukoubi

Après trois mois d'intercession, le Parlement gabonais, dont l'Assemblée nationale et le Sénat, a fait sa rentrée ce lundi...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x