Port-Gentil : fin de parcours pour un des membres de l’association des braqueurs de la Foire municipale

LE COFFRET

La nouvelle de l’arrestation par des agents municipaux, d’un Gabonais de 24 ans originaire de Ndjolé, est un ouf de soulagement pour les populations qui ne savaient plus à quel saint se vouer. C’est l’un des malfaiteurs qui sévissent à la Foire municipale de Port-Gentil depuis plusieurs mois. L’indélicat a été conduit au commissariat central où les agents municipaux ont fait leur déposition. 

Le braquage, véritable phénomène de société au Gabon, prend plus que jamais de l’ampleur au grand désarroi de la population port-gentillaise. En effet, depuis  plusieurs mois, des actes d’incivisme alliant braquage à l’arme blanche, agressions et vols à la tire sont perpétrés dans les rues de la capitale économique, notamment aux abords de la Foire municipale de Port-Gentil. 

En effet, la foire municipale de Port-Gentil est devenue un lieu prisé par les braqueurs de la ville qui s’adonnent à leur activité favorite :  le vol à la tire. De fait, suite au dysfonctionnement de l’éclairage au niveau des tribunes à l’entrée de l’établissement, le lieu qui jadis servait de terrain de jeu ou d’entraînement aux sportifs du dimanche, est devenu un véritable repère de malfrats agissant en bande organisée et en toute impunité. 

A ce propos, la municipalité a d’ailleurs enregistré plusieurs plaintes de riverains quant au climat d’insécurité qui plane aux alentours de ce lieu. Parmi les plaignants, l’un des opérateurs économiques  officiant dans la foire en qualité de fast-food qui a vu plusieurs de ses clients et même de ses serveuses se faire dépouiller ou braquer à l’arme blanche. 

Force est de constater que malgré les plaintes, le gang poursuivait ses activités. Cependant, un des braqueurs a vu son parcours prendre fin lors d’une énième tentative de vol qui aurait mal tourné. En effet, aux environs de 15h30, le week-end dernier, trois individus marchant derrière deux jeunes filles portant des sacs à bandoulières ont tenté de dérober leurs effets. Heureusement pour elles, deux agents municipaux en voiture ayant assisté de loin à la scène sont intervenus, permettant ainsi aux deux jeunes filles de rester en possession de leurs affaires avant de voir les malfrats prendre la fuite par le chemin du cimetière faisant face à la tribune officielle de la Foire municipale. 

A bord de leur véhicule, les agents municipaux se sont rendus à l’unique sortie du cimetière qui donne sur la route de l’aéroport.  S’en serait suivie une course poursuite qui aurait donné lieu à l’arrestation de l’un des fugitifs. Le deuxième aurait été attrapé par les populations puis relâché, tandis que le troisième, lui, se serait tout bonnement évanoui dans la nature. Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Fermeture de GaboPrix Poste Akébé : le coup de com’ de la DGCC

Ce mercredi 28 septembre 2022, les internautes et autres observateurs de la vie économique du Gabon, ont assisté à...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x