Gabon : Ali Bongo Ondimba échange avec une délégation du Secrétariat général du Commonwealth

LE COFFRET

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, s’est entretenu ce lundi 28 février 2022 au Palais Rénovation avec une délégation des membres du Secrétariat Général du Commonwealth conduite par Madame Christine Awiti, Conseiller Economique et de la Politique Economique des Petits Etats. En effet, dans le cadre de ses missions de suivi et d’évaluation au sein des pays candidats à l’adhésion à ladite Institution, la délégation du Commonwealth effectue sa 3ème mission au Gabon pour s’imprégner de l’architecture concernant les questions économiques, sociales et politiques de notre pays.

Rappelons qu’au cours d’une visite effectuée l’année dernière auprès de la Secrétaire Générale du Commonwealth, la Baronne Patricia Scoltland le 11 mai 2021, le Président de la République avait exprimé la volonté du Gabon d’adhérer à cette organisation forte de 54 Etats.

Notre pays qui souhaite s’ouvrir à de nouveaux marchés et de nouveaux horizons et qui est conforme à sa diplomatie d’ouverture tous azimuts, dispose de nombreux atouts à faire valoir, notamment notre engagement sur les questions de changements climatiques, de développement durable, de paix et de sécurité ainsi que celui concernant les politiques mises en œuvres en matière d’égalité des genres et des droits de l’homme.

Pour rappel, le Commonwealth est une organisation dont les valeurs prônées sont l’égalité, la non discrimination, la démocratie et la primauté du droit.

Le Président de la République s’est dit satisfait de cette entrevue avec ses hôtes et a réitéré la volonté du Gabon d’adhérer au Commonwealth.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Fermeture de GaboPrix Poste Akébé : le coup de com’ de la DGCC

Ce mercredi 28 septembre 2022, les internautes et autres observateurs de la vie économique du Gabon, ont assisté à...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x