Port-Gentil : l’ONG « Le Festival de la Jeunesse » annonce la sortie du deuxième numéro de son magazine entièrement dédié à la jeunesse

LE COFFRET

La période estivale (saison sèche) a à peine commencé et déjà les activités se multiplient pour la jeunesse port-gentillaise. En effet, c’est à la faveur d’une conférence de presse organisée le vendredi 03 juin dernier dans la capitale pétrolière que l’ONG le « Festival de la jeunesse » a présenté le deuxième numéro de son magazine exclusivement dédié aux jeunes. Particularité de cet énième numéro, un magazine plus élaboré que le premier qui avait fait office de rapport d’activités et disponible gratuitement. 

Le magazine contient des titres qui racontent l’histoire du Gabon et mettent en avant la diversité de ses paysages avec les rubriques « Note d’histoires du Gabon » et « Connais-tu le Gabon ? ». Il mentionne également les actions menées par les jeunes dans l’associatif, notamment l’offre de kits scolaires aux familles économiquement faibles et les collectes en faveur de jeunes filles en vue de lutter contre la précarité menstruelle.

Outre ces titres, une rubrique a été consacrée à la « révélation de l’année » qui, pour ce numéro, est un jeune garçon de 16 ans, bourré de talent, élève au lycée d’Etat de Port-Gentil qui fabrique des bateaux équipés d’un système électrique leur permettant de flotter et de fonctionner convenablement. Ses réalisations sont faites de matériaux trouvés aux coins des rues, dans sa maison ou de ceux que lui rapportent son grand frère employé dans une quincaillerie de la place.

Paul Toukourou, fondateur du Festival de la jeunesse encourageant le jeune artiste de 16 ans qui fabrique des bateaux équipés d’un système électrique, accompagné de sa mère © D.R

Pour rappel, créée en 2019 par Paul Toukourou, professeur de théâtre au lycée français de Port-Gentil et jeune romancier gabonais, le Festival de la jeunesse est une ONG qui œuvre pour la cause de la jeunesse gabonaise et, est en ce sens composée de membres pour la plupart issus du milieu scolaire. Elle veut non seulement donner une première expérience aux plus jeunes pour palier le manque d’opportunités auquel ils font face dès leur entrée sur le marché du travail, mais aussi les sensibiliser aux objectifs du développement durable.

Une partie de l’assistance (parents et enfants) venue soutenir l’initiative et découvrir le magazine © D.R

L’ONG organise des concours qui récompensent les meilleurs participants selon différentes catégories, telles que le dessin, la poésie ou encore la photographie. De fait, elle a pour principales missions la mise en avant des jeunes Gabonais et leur mise en relation avec des personnes susceptibles de les accompagner et les guider dans la poursuite effrénée de leurs rêves. 

Un appel aux partenariats est ainsi lancé par Paul Toukourou et son équipe, afin de disposer de resources suffisantes et proposer sur le long terme un magazine mensuel à cette jeunesse en manque de divertissement.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Fermeture de GaboPrix Poste Akébé : le coup de com’ de la DGCC

Ce mercredi 28 septembre 2022, les internautes et autres observateurs de la vie économique du Gabon, ont assisté à...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x