Gabon : sociocritique du titre « En Bandit » de L’oiseau Rare

LE COFFRET

KRIST KRIST
KRIST KRIST
De son vrai nom Jilkrist BINGANA MOMBO, Krist est un critique d'art de 25 ans. En Master recherche de Lettres Modernes, il est également un artiste auteur compositeur. C'est à la croisée de la littérature et de la musique que Krist nous propose des lectures interprétatives des textes de chansons. Depuis février 2022, il est contributeur à Inside News241.

L’univers dans lequel je m’en vais vous plonger a un nom : il s’appelle l’univers des possibles. Il consiste à explorer les possibilités interprétatives des textes de chansons, afin de ressortir un infini de sens et de conclusions auxquelles même leurs auteurs ne s’attendaient pas. Ici par le texte par lui-même.  

Le titre explosif En Bandit a connu dès sa sortie une grande audience auprès du public. Son pendant satirique a su captiver l’attention d’un auditoire qui se serait reconnu dans les différentes images superposées et chaque fois rattachée à une même réalité par le biais du groupe nominal « En bandit ». Étudier la valeur de l’anaphore dans ce texte de L’oiseau Rare reviendrait à ressortir les mécanismes au travers desquels l’artiste a dressé l’ébauche d’une société en proie aux débordements, aux vices.

Derrière la redondance des groupes de  mots résonne la dénonciation d’un mal généralisé, d’un fléau aux propensions inquiétantes puisqu’il touche toutes les couches de la société.  La révélation de l’année 2021 ne manque point de le notifier lorsqu’il conclut à la fin de sa chanson que « tout le monde vit en bandit »

L’oiseau Rare construit l’ensemble de ses couplets sur fond de satire. Il apparaît en filigrane l’absurde raisonnement d’une société qui se refuse à l’essentiel au profit du futile :  « Le peuple réclame les droits d’auteurs mais ils nous ont validé le droit des pédés ».

En outre, en convoquant dans son texte les éléments constitutifs de la Sainte trinité, il amplifie son constat par la mise en place d’une figure antiphrastique. L’auteur montre le degré de contradiction qu’il existe entre les pratiques humaines et les préceptes divins. En ce sens écrit il : « elle couche avec le père et elle sort avec le fils ; elle n’a pas de remords elle est saine d’esprit au nom du père et du fils et du saint esprit ».

 Ce sont donc vol, abus de pouvoir, escroquerie, braquage, homosexualité, immoralité sexuelle,  ivrognerie, drogues, qui sont repris en écho par L’oiseau Rare dans son titreEn répétant comme une rengaine  « En bandit » L’oiseau Rare tend à alarmer ses récepteurs, à graver dans les esprits que les bandits sont partout autour de nous, dans toutes les strates de notre société : « Le pays glisse et l’argent tombe, les ministres volent, les bandits braquent, le prési craque, les ngangmans nack nous on fume le dack : c’est en bandit ».

Cover du titre Deep sorrow de Krist feat Tommy Tom © D.R.

ACTUS   : 

L’oiseau rare est le grand vainqueur des Bwelitribe awards 2021, la cérémonie l’a vu gagner 3 récompenses. Pour ma part mon nouveau titre Deep Sorrow (feat TOMMY TOM) est disponible sur toutes les plateformes de streaming et en vente sur Gstore music.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Ukraine, inflation mondiale, environnement : Ali Bongo se fait entendre à l’Onu

À l'occasion de son allocution la semaine dernière à la 77ème Assemblée générale des Nations-Unies à New-York (États-Unis), le président...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x