mardi, juillet 16, 2024
More

    Gabon : Julie Eléonore Nzang Obame célèbre la Journée internationale des musées avec faste

    les plus consultés

    Le Gabon a célébré avec enthousiasme la Journée internationale des musées ce samedi 18 mai 2024, se joignant à de nombreux pays à travers le monde. Placée sous le thème « Musées pour l’éducation et la recherche », cette journée a été marquée par une affluence remarquable au Musée national des arts, rites et traditions situé à Libreville, qui a ouvert ses portes pour faire découvrir la richesse du patrimoine gabonais.

    Enfants, élèves, étudiants et enseignants ont envahi le musée pour explorer les trésors historiques du pays. Par un ensemble d’expositions soigneusement organisées, le public a pu admirer des coquillages percés, des perles en calcite, des cloches en fer, et des bracelets en cuivre. Pour Tracy Mouketou, élève au lycée Nelson Mandela, cette visite a été une révélation. « Grâce au Musée national, j’ai pu découvrir le passé de mes aïeux et de notre pays », a-t-elle déclaré, invitant d’autres à faire de même.

    Rôle des musées comme centres de connaissance

    Joseph Ndong, étudiant à l’université Omar Bongo, a souligné l’importance de cette visite pour compléter ses connaissances historiques acquises en cours. « La visite d’aujourd’hui nous a permis d’apprendre davantage sur notre histoire », a-t-il affirmé.

    Julie Eléonore Nzang Obame, directeur général du musée, a rappelé que la Journée internationale des musées est une initiative du Conseil international des musées (ICOM), célébrée depuis 1977. L’édition de cette année, axée sur l’éducation et la recherche, met en avant le rôle des musées comme centres de connaissance, de culture et de paix.

    Préservation et transmission du patrimoine culturel

    Mme Nzang Obame a également abordé la question du rapatriement des objets d’art volés par la France durant la colonisation, insistant sur la nécessité de préparer adéquatement leur retour. « Il faut que nous soyons prêts à recevoir ces objets pour qu’ils ne perdent pas leur valeur », a-t-elle affirmé.

    Le Musée national des arts, rites et traditions du Gabon, créé en 1963, joue un rôle essentiel dans la préservation et la transmission du patrimoine culturel du pays. Il conserve, étudie et présente au public des artefacts tant matériels qu’immatériels, employant une cinquantaine d’agents et stagiaires répartis entre trois services : conservation-restauration, documentation et vulgarisation.

    Valoriser et protéger le patrimoine culturel

    La Journée internationale des musées, selon Mme Nzang Obame, est une opportunité de communion, réflexion et découverte du patrimoine. « Aujourd’hui, 90% des visiteurs sont des élèves, des jeunes qui seront les adultes de demain, et qui pourront bien maîtriser leur passé historique du Gabon pour contribuer à l’unité et au développement », a-t-elle conclu.

    La célébration de la Journée internationale des musées rappelle la nécessité de valoriser et protéger le patrimoine culturel de chaque pays dans le monde, tout en le rendant accessible au plus grand nombre afin d’inspirer les générations futures.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x