mercredi, juillet 24, 2024
More

    Gabon : la Semaine africaine de l’Unesco sous le signe de l’éducation et de l’innovation

    les plus consultés

    Une ambiance festive et une richesse culturelle inégalée ont envahi les locaux de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), à Paris à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Semaine africaine, un événement qui se tiendra jusqu’au 24 mai. Le ministre gabonais de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Arts, Dr André Jacques Augand, a honoré cette cérémonie de sa présence, marquant ainsi l’importance accordée par le Gabon à cette manifestation annuelle devenue une tradition pour le continent africain.

    L’édition de cette année, parrainée par le royaume du Maroc, s’articule autour du thème évocateur « L’Éducation au service de l’innovation, du développement et de la culture en Afrique« . Ce choix témoigne d’une parfaite symbiose avec les priorités de l’Union africaine (UA) et de l’UNESCO, mais aussi avec la vision stratégique des autorités du Gabon, sous la conduite éclairée de Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la transition.

    Une célébration de la diversité culturelle

    La Semaine Africaine de l’UNESCO est une plateforme unique permettant de dévoiler au monde la pluralité et la richesse culturelle africaine. Durant ces journées de festivités, les visiteurs sont invités à plonger au cœur de la culture africaine à travers une série d’activités variées. Des expositions artistiques dévoilent le talent des créateurs africains, tandis qu’un salon du livre offre une immersion dans la littérature du continent.

    Les officiels ont posé pour la postérité à l’ouverture de la Semaine Africaine de l’Unesco à Paris. @DR

    Les ateliers de dégustation permettent de découvrir les saveurs authentiques des cuisines africaines, et les interprétations musicales et folkloriques enchantent les cœurs. En outre, des conférences enrichissantes et des projections cinématographiques offrent des perspectives nouvelles sur les enjeux contemporains de l’Afrique.

    Une histoire de participation active du Gabon

    Le Gabon, une nation qui accorde une importance capitale à la culture, n’est pas en reste dans cette célébration. En 2017, le pays s’est illustré en parrainant la Semaine africaine de l’UNESCO. Il a ensuite présidé cet événement en 2020 et 2021, démontrant son engagement continu envers la promotion de la culture africaine sur la scène internationale.

    L’Éducation comme pilier de l’innovation

    Le thème de cette année, centré sur l’éducation, l’innovation et le développement, met en lumière le rôle crucial de l’éducation dans l’épanouissement des sociétés africaines. Il souligne l’importance d’une éducation de qualité pour stimuler l’innovation, favoriser le développement durable et préserver le riche patrimoine culturel du continent. 

    Le ministre de la Culture Dr André Jacques Augand visitant les stands à la Semaine africaine de Paris. @DR

    Cette orientation stratégique est particulièrement significative dans le contexte global actuel où les pays africains s’efforcent de relever les défis de la modernité tout en valorisant leurs traditions et leur histoire.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x