mercredi, juillet 24, 2024
More

    Gabon : vers une livraison accélérée du tronçon autoroutier Pk12-Pk105 ?

    les plus consultés

    Le 27 mai 2024, dans le cadre du Forum économique Gabon-France, Paris a été le théâtre d’une rencontre cruciale entre les hauts représentants du gouvernement de la transition gabonaise et les dirigeants du groupe Meridiam. Le ministre de l’Économie et des Participations, Mays Mouissi, et le ministre des Travaux Publics, le général Flavien Nzengui Nzoundou, ont accueilli Thierry Deaué, président directeur général de Meridiam.

    La réunion a principalement porté sur le projet autoroutier Pk12-Pk105, opéré par la Société autoroutière du Gabon (SAG), filiale de Meridiam. Thierry Deaué a exposé les défis techniques retardant l’achèvement de ce tronçon stratégique. Parmi les obstacles, la complexité du relief et les nombreux ouvrages de drainage nécessaires prennent une place importante. Une claire illustration de la réalité et des complexités techniques des projets infrastructurels en zones géographiques difficiles.

    Engagements financiers et soutien gouvernemental

    Le ministre Mays Mouissi a réitéré l’engagement financier de l’État gabonais. La stabilité et le sérieux des engagements pris par l’État sont des signaux forts envoyés aux partenaires internationaux sur la volonté du Gabon de réaliser ses projets structurants. Mays Mouissi a souligné à juste titre l’importance cruciale de ce tronçon pour l’essor économique du pays, reliant des zones clés et facilitant le transport des biens et des personnes.

    Exigence de qualité et rapidité d’exécution

    Le général Nzengui Nzoundou, quant à lui, a mis l’accent sur la nécessité de finaliser les travaux de manière accélérée mais sans compromission sur la qualité. Le ministre des Travaux Publics a insisté sur la responsabilité de la SAG et de son partenaire AFCONS pour respecter les exigences de temps et de standard international d’infrastructure routière. La qualité des travaux influencera directement la durabilité et la sécurité de l’infrastructure, essentielle pour les usagers futurs.

    Ce projet, bien que parsemé de défis techniques, est un jalon fondamental pour le désenclavement du Gabon. Il représente une avancée majeure pour le développement des infrastructures du pays. La réunion de Paris réaffirme la coopération active entre le Gabon et ses partenaires pour surmonter ces défis. À terme, l’autoroute PK12-PK 105 pourrait bien devenir un symbole de la modernisation et du développement économique du pays.

    Le dialogue entre les acteurs gouvernementaux gabonais et les représentants des entreprises du secteur BTP est essentiel pour le succès des grands projets infrastructurels. La visite de la délégation du groupe Meridiam à Paris montre la détermination des deux parties à résoudre les obstacles techniques et à accélérer la livraison de cet important projet. Elle témoigne également de la volonté du Gabon de créer un environnement propice aux investissements et au développement durable de ses infrastructures.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x