mercredi, juillet 24, 2024
More

    Gabon: un excédent commercial record de 944 milliards de fcfa 

    les plus consultés

    Le Gabon, souvent érigé comme un modèle économique en Afrique centrale, a réalisé un exploit notable en 2023 avec un excédent commercial de 944 milliards de fcfa. Ce succès découle principalement des transactions commerciales prospères de l’année écoulée, marquant une nouvelle étape dans le développement économique du pays.

    Ce remarquable excédent trouve principalement son origine dans les exportations de matières premières, notamment le pétrole et le manganèse. La performance est d’autant plus impressionnante qu’elle intervient après une période marquée par des défis sociopolitiques et une gouvernance pour le moins troublée.

    Le concept d’excédent commercial expliqué

    Selon le Dr Marius Fotso Kamga, enseignant-chercheur à l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville, rapporté par nos confrères de Gabon24, un excédent commercial se manifeste lorsqu’un pays exporte davantage en termes de valeur monétaire qu’il n’importe. Cela signifie que les revenus issus des échanges internationaux surpassent les dépenses. Ainsi, durant l’année précédente, le Gabon a exporté pour une valeur totale de 5936,8 milliards de fcfa, contre seulement 1973,5 milliards de fcfa d’importations. Les exportations, donc trois fois supérieures aux importations, ont largement contribué à cette balance commerciale positive.

    Les bénéfices d’un tel excédent

    La résultante économique de cet excédent commercial est multiple. En premier lieu, comme le souligne le Dr Kamga, les recettes obtenues des exportations en devises étrangères sont fondamentales. Ces transactions indiquent que des mesures ont été mises en place pour booster la production nationale, ce qui soutient non seulement la croissance économique mais aussi la création d’emplois.

    Par ailleurs, ces fonds représentent une source cruciale de financement pour les activités gouvernementales. Une gestion rigoureuse de ces recettes, notamment en évitant les flux financiers illicites, pourrait permettre un renforcement substantiel des services publics et une amélioration des conditions de vie pour la population gabonaise.

    Perspectives pour le futur

    Pour maintenir et même améliorer cette dynamique, il est impératif que le gouvernement gabonais continue de développer ses industries exportatrices tout en diversifiant son économie pour réduire la dépendance vis-à-vis des matières premières. Des réformes structurelles et une meilleure gouvernance pourraient également jouer un rôle clé pour pérenniser cette croissance.

    En somme, l’excédent commercial record de 2023 est une prouesse qui place le Gabon parmi les économies les plus dynamiques d’Afrique centrale. Cependant, la réalisation de son plein potentiel nécessite une gestion avisée des ressources et un engagement à long terme en faveur du développement durable et inclusif du pays.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x