mardi, juillet 16, 2024
More

    Sécurité intégrée: Oligui Nguema inaugure la 19ème Conférence du CISSA à Libreville

    les plus consultés

    La 19ème conférence du Comité des services de renseignements et de sécurité africains (CISSA) a été solennellement inaugurée par le président de la Transition du Gabon, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, ce mardi 9 juillet 2024, à l’hôtel Radisson Blu de Libreville. Dans son rôle de président du Conseil national de sécurité du Gabon, Oligui Nguema a donné le coup d’envoi de cette rencontre majeure, laquelle réunit près d’une centaine de pays et de partenaires stratégiques, marquant une étape significative dans le renforcement de la sécurité sur le continent africain.

    Après l’ouverture de la 21ème session du groupe des experts le 6 juillet dernier, la conférence de ce jour capitalise sur les analyses et propositions formulées pour répondre aux défis croissants en matière de sécurité en Afrique. L’événement a vu la participation d’une pléiade de personnalités éminentes, y compris le Vice-président Joseph Owondault Berre, le Premier ministre Raymond Ndong Sima, des membres du gouvernement de la Transition, des Officiers généraux, Officiers, Sous-Officiers et militaires du rang du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), ainsi que des représentants de la communauté du renseignement africain et de divers services amis.

    Cérémonie d’ouverture : symboles et déclarations

    La cérémonie a débuté avec l’exécution des hymnes nationaux du Gabon et de l’Union africaine, suivie par l’allocution du directeur général des Renseignements et de la sécurité du Botswana, représentant le président de la République du Botswana. Par ailleurs, dans son discours d’ouverture, le général Brice Clotaire Oligui Nguema a souligné l’importance cruciale de la coopération et du partage de renseignements pour une réponse efficace aux menaces sécuritaires.

    Le président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema, recevant officiellement le certificat de société du siège du CISSA. @DR

    Il a également eu l’honneur de recevoir officiellement le certificat de société du siège du CISSA situé à Addis Abeba en Éthiopie, marquant ainsi une reconnaissance symbolique et administrative de la stature et des responsabilités du CISSA dans la sphère sécuritaire africaine.

    Un appel à l’action collective

    Au cours de son allocution, Oligui Nguema a tenu à rappeler sa rencontre de février dernier avec Zainab Ali Kotoko, secrétaire exécutif du CISSA, qui avait permis de poser les jalons de cette conférence. Il a également appelé les nations africaines à unir leurs efforts pour intensifier le partage de renseignements et mettre en place une coopération opérationnelle efficace. « La sécurité de notre continent doit être une préoccupation donnant lieu à un dispositif de vigilance pleinement intégré et opérationnellement mutualisé. Le CISSA doit désormais s’affirmer comme un outil d’aide à la décision pour les Chefs d’État Africains que nous sommes », a-t-il déclaré.

    CISSA, un pilier de la sécurité africaine

    Créé le 26 août 2004 à Abuja, au Nigeria, le CISSA est mandaté pour concevoir une stratégie de maintien de la paix et de gestion des conflits en Afrique. Rattaché au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, le CISSA regroupe 54 pays membres et joue un rôle déterminant dans la promotion de la sécurité sur le continent.

    Une vue des officiels présents à l’ouverture de la 19ème Conférence du CISSA à Libreville au Gabon. @DR

    La 19ème conférence du CISSA s’inscrit dans une démarche proactive visant à répondre de manière globale et coordonnée aux enjeux sécuritaires africains. Sous l’impulsion du général Oligui Nguema, ce rassemblement promet de renforcer les synergies et d’améliorer la coopération interétatique pour une sécurité collective plus robuste et durable en Afrique.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x