mercredi, juillet 24, 2024
More

    Shelter Afrique et le Gabon : vers une collaboration fructueuse pour le développement urbain

    les plus consultés

    Ce 10 juillet 2024, la délégation de la Banque de Développement Shelter Afrique a tenu des discussions clés au ministère gabonais de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Cadastre, marquant ainsi une nouvelle étape dans la coopération entre les deux entités et faisant suite à des rencontres fructueuses avec les plus hautes autorités du pays, dont le Premier ministre et le ministre de l’Économie. 

    La rencontre a permis d’aborder des sujets primordiaux tels que la ratification des statuts évoquée lors de la 43ème Assemblée Générale Annuelle de Shelter Afrique; les projets prioritaires dans les domaines de l’habitat et du développement urbain au Gabon; la mise en place du Conseil Consultatif; le lancement du Caucus Financier des Ministres Africains de l’Habitat et du Développement Urbain; et enfin la Déclaration de Kigali.

    Le ministre de l’Habitat Ludovic Megne Ndong, le PDG de Shelter Afrique Thierno-Habib Hann et le DG de la SNI, entourés des collaborateurs du ministre. @IN241

    Encouragement du ministre Ludovic Megne Ndong

    L’échange entre Thierno-Habib Hann et le ministre Ludovic Megne Ndong a souligné l’importance de saisir les opportunités offertes par Shelter Afrique, tant en termes de financement que de conseils stratégiques. Le ministre a d’ailleurs encouragé ses équipes à intensifier les interactions avec l’institution, afin de maximiser les avantages potentiels pour le Gabon. Au cœur de ces discussions se trouvaient des sujets majeurs tels que la ratification des statuts, les projets prioritaires en habitat et développement urbain, la mise en place d’instances consultatives et une réflexion sur le lancement d’initiatives régionales.

    Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Cadastre, Ludovic Megne Ndong et le président directeur général de Shelter Afrique, Thierno-Habib Hann. @IN241

    Thierno-Habib Hann, à la tête de Shelter Afrique, a partagé son enthousiasme suite à sa rencontre avec le ministre de l’Habitat, soulignant la volonté de la banque de collaborer avec le Gabon pour résoudre la crise du logement.

    Thierno-Habib Hann, président directeur général de la Banque de Développement Shelter Afrique. @IN241

    L’accent a été mis sur les avantages en termes de financement et de conseil offerts par Shelter Afrique, incitant le Gabon à exploiter ces ressources pour établir une politique de l’habitat efficace. « L’objectif principal était d’écouter le ministère et comprendre la stratégie de financement de logements et de développement urbain du gouvernement. Puis de voir dans quelle mesure nous pouvons collaborer avec le gouvernement gabonais dans la résorption de la crise du logement”, a confié le président directeur général de Shelter Afrique.

    Objectifs clés de la collaboration

    Les entités concernées ont été sensibilisées quant aux opportunités offertes par Shelter Afrique, incitant le ministère de l’Habitat à intensifier ses interactions avec l’institution panafricaine. Un des objectifs clés de cette collaboration est de mettre en place une politique nationale de l’habitat, tout en soutenant les acteurs clés du secteur immobilier tels que l’ANUTTC, la SNI et la CDC dans la réalisation de programmes concrets.

    LIRE AUSSI : Habitat : Thierno-Habib Hann de Shelter Afrique au Gabon

    Hermann Kamonomono, directeur général de la Société nationale immobilière, a souligné l’importance de cette collaboration multisectorielle avec Shelter Afrique, démontrant un partenariat prometteur pour le développement urbain au Gabon. 

    Hermann Kamonomono, directeur général de la Société nationale immobilière (SNI). @IN241

    « La collaboration avec Shelter Afrique va se matérialiser sous plusieurs angles. Notamment l’accompagnement du gouvernement et spécifiquement le ministère de l’Habitat par la mise en place d’une politique nationale de l’Habitat […]. Pour ce qui est de la SNI, cette collaboration se fera sous trois angles. Il s’agit tout d’abord de la recherche de financements pour la construction des logements, ensuite la recherche de financement pour la viabilisation des parcelles, et enfin la mise en place d’un Fonds pour le Logement« , a-t-il conclu.

    Cet engagement mutuel entre les institutions gouvernementales gabonaises et une banque de développement panafricaine dessine les contours d’une nouvelle ère dans l’habitat et l’urbanisme, prometteuse pour l’avenir du pays. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x