mardi, juillet 16, 2024
More

    Délestages récurrents à Nkok : réunion de crise à la Primature gabonaise

    les plus consultés

    La Zone d’investissement spéciale (ZIS) de Nkok, symbole d’innovation et de développement économique au Gabon, est en proie à de gros défis en raison des délestages électriques récurrents. Le Premier ministre de la Transition, Raymond Ndong Sima, a présidé une réunion de crise ce lundi 8 juillet 2024, en présence de figures clés telles que Jeannot Kalima, ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gilles Nembe, ministre des Mines, Mays Lloyd Mouissi, ministre de l’Économie et des Participations, et Serge Samy Biveghé, Administrateur directeur général de la ZIS de Nkok.

    Les coupures intempestives de courant perturbaient gravement l’activité économique au sein de la zone, affectant diversement les opérateurs économiques. Cette situation critique nécessitait une réponse immédiate et coordonnée de la part des autorités compétentes. En réponse, le gouvernement de la Transition s’est engagé à mettre en œuvre des solutions durables pour permettre aux entreprises de fonctionner en toute sérénité.

    Une réunion de crise pour proposer des solutions

    Lors de la réunion de crise, les discussions ont principalement porté sur les délestages fréquents et leurs impacts négatifs sur la ZIS de Nkok. Le Premier ministre, conscient des enjeux, a insisté sur l’urgence de la situation. « Il est impératif que toutes les administrations se mobilisent pour garantir le bon fonctionnement de la zone d’investissements spéciale de Nkok, ce qui représente une plus-value significative pour notre économie », a-t-il déclaré.

    Des mesures concrètes en bonne voie

    Serge Samy Biveghé, de son côté, a annoncé que des mesures correctives sont en cours de mise en place. « Nous avons aujourd’hui une approche de solution. Les turbines qui nous causaient des problèmes ont été remises en fonctionnement. Nous avons également profité de cette réunion pour discuter des problèmes quotidiens rencontrés par les différents investisseurs de la zone et du secteur minier en particulier. Nous allons organiser des entretiens spécifiques avec les différents investisseurs dans les prochains jours afin de leur proposer des solutions palliatives et adaptées », a affirmé l’Administrateur général de la ZIS de Nkok.

    Vers la fin des délestages ?

    Cette réunion incarne l’engagement du gouvernement à résoudre les problèmes d’énergie dans la ZIS de Nkok. La mise en place de solutions techniques, comme la remise en service des turbines défaillantes et l’amélioration de la gestion énergétique, pourraient marquer le début de la résolution de ce problème persistant. Les opérateurs économiques, quant à eux, espèrent un retour rapide à la normale pour continuer à contribuer, de manière efficace, à l’essor économique du Gabon.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x