mercredi, juillet 24, 2024
More

    Champions League : la 15ème étoile de la conquête européenne du Real Madrid 

    les plus consultés

    Le stade de Wembley, situé au cœur de Londres, a été le cadre d’une finale de Ligue des Champions épique ce samedi 1er juin 2024. Le Real Madrid, en quête de gloire, a ajouté un nouveau trophée à son palmarès en remportant sa quinzième Ligue des Champions. Une victoire historique construite face à un Borussia Dortmund qui, contre toute attente, a brillamment atteint la finale.

    La campagne européenne de Dortmund a été impressionnante. Après s’être hissés en tête du « groupe de la mort » – composé du PSG, de l’AC Milan et de Newcastle –, les Marsupiaux ont successivement éliminé le PSV Eindhoven, l’Atlético de Madrid et le Paris Saint-Germain. Leur trajectoire a tracé la route vers une finale prometteuse, opposant l’ingéniosité de Terzić à l’expérience de Carlo Ancelotti.

    Une première mi-temps dominée par Dortmund

    Le match débute avec une intensité palpable. Dortmund se montre agressif dès les premières minutes, Julian Brandt envoyant un tir qui frôla les cages (14e). Le Real Madrid, malgré une maîtrise de la possession (65%), parait défensivement fragile. Karim Adeyemi manque l’occasion d’ouvrir le score suite à une intervention salvatrice de Dani Carvajal (21e). Avec des avertissements répétés, dont un tir de Füllkrug sur le poteau (23e) et une nouvelle tentative manquée d’Adeyemi (28e), le Real Madrid rejoint la mi-temps sans encaisser de but, mais visiblement secoué.

    La réaction madrilène en seconde période

    Les Madrilènes reviennent sur le terrain avec une toute autre attitude. Plus déterminés, ils mettent la pression sur le Borussia via des coups de pied arrêtés. Gregor Kobel empêche un coup franc de Kroos (49e), suivi de près par une tentative de Carvajal sur corner (50e). Dani Carvajal, une nouvelle fois, menace le cadre avec une volée arrêtée par Kobel (57e). Le Real gagne en intensité et commence à dominer le jeu, se créant des occasions périlleuses. Füllkrug tente une nouvelle fois sa chance, mais Courtois répond présent (63e).

    Le tournant du match

    L’insistance madrilène finit par payer sur un corner bien exécuté par Kroos. Dani Carvajal, positionné au premier poteau, catapulte une tête imparable dans les filets (0-1, 74e). Libéré de la pression, le Real Madrid vise le break. Malheureusement pour Dortmund, les efforts défensifs de Schlotterbeck et Kobel ne peuvent empêcher Vinícius Júnior, assisté par Bellingham, de doubler la mise (0-2, 83e). Une réduction de l’écart par Füllkrug est rendue vaine par un hors-jeu (86e).

    La Quinzième couronne

    Ce soir-là, le Real Madrid démontre résilience et détermination, frappant au moment crucial pour sécuriser une victoire historique. Dortmund, malgré une domination en première mi-temps, échoue à concrétiser ses opportunités et cède sous la pression de l’expérience madrilène. Pour sa dernière sortie en club, Toni Kroos brille, remportant ainsi sa sixième Ligue des Champions.

    En revanche, en phase finale de cette édition 2023-2024, il y avait 32 équipes, marquant la dernière fois sous cette configuration avant le passage à un nouveau format avec 36 équipes dès la prochaine édition. Sur un total de deux milliards distribués aux formations participant, la plus grosse part revient au vainqueur du tournoi. En effet, le Real Madrid a cumulé 138 millions d’euros. Ce montant est une estimation qui inclut tous les postes de rémunération, à savoir la prime de participation, les montants fixes, le classement au coefficient et la part de marché.

    La soirée de Wembley s’est clôturée par une célébration royale, gravant la quinzième étoile sur l’histoire dorée du Real Madrid, un géant incontesté du football européen.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x