mercredi, juillet 24, 2024
More

    Finances publiques : vers un accord de coopération entre la France et le Gabon 

    les plus consultés

    L’accord stratégique signé entre le Gabon et la France en matière de finances publiques le 31 mai 2024 à Bercy représente un tournant crucial dans la gestion financière et la transparence des processus fiscaux au Gabon. Cette initiative prise lors du séjour du président de la transition le général Brice Clotaire Oligui Nguema en France, s’inscrit dans une démarche plus large de renforcement des capacités et de promotion de bonnes pratiques en matière de gestion financière.

    Cette collaboration, initiée par des personnalités clés telles que Charles Mba, ministre gabonais du Budget et des Comptes publics, Luther Steeven Abouna Yangui, directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor gabonais et Amélie Verdier, directrice générale des Finances publiques de la République française, vise à renforcer les compétences des inspecteurs du Trésor gabonais en bénéficiant de l’expertise de l’École nationale des finances publiques française.

    L’accès à des formations de haut niveau offrira aux cadres gabonais une opportunité unique d’améliorer leurs compétences et d’acquérir un savoir-faire directement issu d’une des administrations financières les plus renommées au monde. Cette initiative s’inscrit dans une démarche plus large de renforcement des capacités et de promotion de bonnes pratiques en matière de gestion financière.

    Luther Steeven Abouna Yangui, directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor gabonais et Amélie Verdier, directrice générale des Finances publiques de la République française, entourés de collaborateurs. @DR

    En plus de la formation des cadres, cet accord permettra la mise en place de synergies inédites entre les deux pays dans divers domaines liés aux finances publiques, tels que l’exécution budgétaire, la comptabilité de l’État, la gestion de trésorerie et la programmation des dépenses. Ces collaborations concrètes visent à soutenir le Gabon dans son aspiration à une gouvernance financière rigoureuse, transparente et efficiente.

    L’échange de bonnes pratiques entre les experts des deux nations, ainsi que les missions transversales prévues, offriront des perspectives d’amélioration continue dans la gestion des ressources humaines, la gestion de projets, l’audit et le contrôle interne. Ces initiatives favoriseront un partage d’expériences et un progrès mutuel, contribuant ainsi à l’excellence des pratiques en matière de finances publiques.

    Pour la France, ce partenariat souligne son engagement à soutenir les réformes structurantes entreprises au Gabon, en favorisant une gouvernance financière transparente et performante. De son côté, la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor gabonais voit en cette alliance une opportunité d’instaurer une gestion publique exemplaire, en adéquation avec les défis de modernisation et d’efficacité auxquels le pays est confronté.

    En somme, cet accord de coopération bilatérale approfondie ouvre des perspectives prometteuses pour les finances publiques des deux pays partenaires. Il s’agit d’un investissement mutuellement bénéfique qui devrait non seulement renforcer l’expertise des acteurs impliqués, mais également favoriser une gestion financière exemplaire à long terme.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x