mardi, juillet 16, 2024
More

    Surveillance forestière : Brainforest présente les avancées du projet « Open Timber Portal » 

    les plus consultés

    Ce vendredi 14 juin 2024, lors d’une conférence de presse, l’ONG Brainforest a dévoilé le bilan, trois ans après, du projet « Soutenir la surveillance indépendante des forêts via l’Open Timber Portal ». Un effort crucial pour la préservation des forêts tropicales, alors que les pratiques de déforestation illégale et de commerce illicite du bois continuent de poser des défis majeurs.

    Dans la présentation de son projet, l’ONG Brainforest a souligné que la criminalité forestière, nourrie par des pratiques illégales, reste un frein significatif à la préservation des forêts tropicales. Le problème est exacerbé par l’incapacité de nombreux pays exportateurs de produits forestiers à faire respecter les réglementations en vigueur. C’est dans ce contexte que le projet « Open Timber Portal » (OTP) vise à accroître la transparence et améliorer la surveillance indépendante des forêts en aidant les gouvernements.

    L’Open Timber Portal : un outil fiable

    D’emblée lors de cette rencontre, Jean-Ferry Essono, responsable communication du projet, a tenu à préciser que lancé en 2021, pour une durée initiale de quatre ans, le projet fait appel aux alertes locales et aux observations indépendantes pour surveiller les cas soupçonnés d’illégalités. Selon Elvya Ayetebe Nguema, experte forestière et assistante technique du projet, le portail OTP est une ressource essentielle pour tous les acteurs du secteur : « Le portail Open Timber est une plateforme mise à la disposition des acheteurs de bois, des concessionnaires forestiers, et de toutes les personnes intéressées par la filière bois, voire celles désireuses d’avoir des informations sur le secteur. » À ce jour, plus de 70 entreprises y sont enregistrées. Parmi elles, Rougier Gabon, Gabon Advance Wood (GAW), Gabon Wood Industries (GWI), Gabon Meuble Moderne (GMM), Gabon Chine International Company (GCIC), Sunry Gabon ou Aoman Timber Gabon (ATH), pour ne citer que celles-là.

    Des avancées prometteuses

    Grâce au soutien financier et technique du World Resources Institute (WRI) et du Norwegian Ministry of Climate and Environment (Agence norvégienne de développement-Norad, en francais), le projet a permis de réaliser de nombreuses avancées. Il a notamment amélioré la capacité des observateurs indépendants à identifier et signaler les illégalités forestières, renforcé la qualité des données collectées avant leur publication sur l’OTP, et favorisé la visibilité de ces activités critiques. Des cotations en pourcentage permettent de classer les entreprises en matière de transparence sur le portail.

    LIRE AUSSI : Surveillance indépendante des forêts : Brainforest fait le point 

    Actif principalement en République Démocratique du Congo (RDC) et au Gabon, le projet « Open Timber Portal » déploie également des initiatives ponctuelles au Cameroun, en République Centrafricaine et au Congo Brazzaville. Cette répartition géographique assure une surveillance étendue des pratiques forestières, impliquant directement les communautés locales. Au niveau du Gabon c’est l’ONG Muyissi Environnementale basée à Mouila qui assure le lien avec les communautés.

    Vers un avenir plus transparent dans la gestion des forêts?

    Le secrétaire Exécutif de Brainforest, Marc Ona Essangui, espère que les importateurs et les autorités chargées de l’application de la loi intégreront davantage les données des rapports des observateurs indépendants dans leurs opérations. En effet, ces informations sont cruciales pour effectuer des diligences raisonnables et détecter les exploitations forestières illégales.

    Avec de solides bases posées et des résultats prometteurs, le projet « Soutenir la surveillance indépendante des forêts via l’Open Timber Portal » se positionne comme un outil clé dans la lutte pour une gestion forestière plus transparente et responsable.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x