mercredi, juillet 24, 2024
More

    Gabon / Commonwealth : vers un partenariat renforcé pour une Transition réussie ?

    les plus consultés

    La récente entrevue ce mardi 25 juin, entre le président de la Transition gabonais, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, et l’honorable Patricia Scotland, secrétaire générale du Commonwealth, marque un moment déterminant dans le processus de transition en cours au Gabon. Cette réunion, tenue au palais Rénovation de Libreville, n’est pas simplement un échange de courtoisies diplomatiques, mais un dialogue stratégique autour de la reconstruction et de la réintégration du Gabon sur la scène internationale.

    La discussion a permis de faire le point sur les divers progrès réalisés par le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI). Les actions menées dans des domaines essentiels pour le bien-être de la population, ainsi que les mesures prises pour assurer une transition inclusive et transparente, ont été mises en avant.

    LIRE AUSSI : Le Gabon suspendu des instances du Commonwealth 

    Le général Oligui Nguema a exposé les ambitions de développement et de transformation socio-économique du Gabon. Cette vision s’accompagne de défis considérables, parmi lesquels la stabilisation politique, la relance économique et l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Il est apparu évident que le soutien international, notamment celui du Commonwealth, est crucial pour surmonter ces obstacles.

    Soutien du Commonwealth

    Patricia Scotland a exprimé l’engagement du Commonwealth à soutenir techniquement le Gabon dans cette phase délicate. Ce soutien se traduira par “un accompagnement dans l’implémentation des projets de développement tout en respectant les aspirations du peuple gabonais”, a-t-elle assuré. Malgré la suspension partielle du Gabon du Commonwealth suite aux événements du 30 août 2023, l’organisation demeure un partenaire engagé, prêt à offrir une assistance précieuse pour la restauration de l’ordre constitutionnel.

    Contexte et répercussions

    La visite actuelle de Patricia Scotland n’est pas une première. En effet, elle avait déjà effectué un déplacement à Libreville le 9 septembre 2023, dans le but de comprendre la situation postérieure au coup d’État du 30 août 2023. Cette continuité dans les visites démontre une volonté claire du Commonwealth de jouer un rôle actif et constructif dans la transition gabonaise.

    LIRE AUSSI : Commonwealth : la rencontre stratégique du CWEIC au Gabon pour booster les échanges économiques 

    En définitive, la rencontre entre le président de la Transition gabonais et la secrétaire générale du Commonwealth renforce les espoirs d’une coopération internationale efficace en faveur de la stabilité et du développement du Gabon. Ce partenariat renouvelé est de bon augure pour les prochaines étapes de la transition, dans lesquelles l’implication des organes internationaux comme le Commonwealth sera déterminante.

    Par ce dialogue ouvert et franc, le Gabon et le Commonwealth montrent la voie vers une transition réussie, où les aspirations populaires et les exigences institutionnelles trouvent une expression harmonieuse.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x