mardi, juillet 16, 2024
More

    Commonwealth : la rencontre stratégique du CWEIC au Gabon pour booster les échanges économiques

    les plus consultés

    L’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon) a accueilli, ce lundi 22 avril, une délégation du Commonwealth Enterprise and Investment Council (CWEIC). Cette réunion de haut niveau s’est imposée comme un pont pour renforcer et dynamiser les échanges économiques intra-Commonwealth, tout en ouvrant de nouvelles voies pour la collaboration.

    L’initiative, plaidée par Michel Régis Onanga Ndiaye, ministre des Affaires étrangères de la Transition, auprès du Groupe d’actions ministérielles de l’organisation visant à récupérer le statut d’Etat membre et relancer la dynamique du Gabon au sein du Commonwealth, symbolise l’ambition gabonaise de réintégrer et revivifier sa position au sein de l’organisation anglo-saxonne. En réunissant des figures clés de l’économie gabonaise telles que les membres de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG), du FGIS et de la Chambre de Commerce du Gabon, ainsi que des personnalités influentes du CWEIC à l’image de Lord Hugo Swire, la rencontre a clairement positionné le Gabon comme une terre propice aux investissements internationaux.

    Aimé-Popa N’tzoutsi Mouyama, président du Conseil d’administration de l’ANPI-Gabon, présidant la rencontre.

    Cartographie des opportunités

    Les discussions ont été principalement orientées autour des opportunités d’investissement et de développement offertes par le Gabon, mettant en lumière des secteurs stratégiques locaux, en présence de Stéphane Mbadinga Ditengou, administrateur directeur général du Fonds gabonais d’investissements stratégiques et Danielle Biwaou, directrice générale de la Chambre de Commerce du Gabon. Ces échanges ont permis de cartographier précisément les besoins et les opportunités, adaptant les stratégies d’investissement aux réalités économiques et sociales locales.

    Lord Swire, président du Comité consultatif international et régional du Commonwealth.

    La volonté exprimée par Lord Swire, président du Comité consultatif international et régional du Commonwealth, de poursuivre une collaboration « libre et apolitique » reflète l’engagement du CWEIC à utiliser son influence et son réseau pour catalyser le commerce et les investissements dans la région. Cette approche, à la fois ouverte et flexible, est fondamentale pour attirer des investissements durables, aptes à transformer le paysage économique du Gabon.

    Volonté partagée entre les deux parties

    Le satisfecit exprimé par N’tzoutsi Mouyama, président du Conseil d’administration de l’ANPI-Gabon, quant à l’organisation de l’événement et la disponibilité renouvelée de l’agence nationale à collaborer étroitement avec le CWEIC illustre une volonté partagée de tirer le meilleur parti des synergies disponibles. Cela devrait non seulement accélérer le rythme des réformes nécessaires à l’attraction des investissements directs étrangers mais aussi consolider la position du Gabon comme un acteur économique pivotal en Afrique.

    En somme, l’engagement du Gabon et du CWEIC lors de cette rencontre capitalise sur une vision partagée : celle d’un partenariat renforcé qui est non seulement bénéfique pour les parties prenantes immédiates mais qui sert également de modèle pour l’intégration économique et le développement durable au sein du Commonwealth.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x