mardi, février 20, 2024
More

    Gabon : 300 millions de fcfa de détournements à la CNSS au dernier semestre 2022

    les plus consultés

    Alors que l’administration provisoire se félicite d’un bilan plus que satisfaisant, un an après son accession à la tête de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss),  l’institution aurait enregistré des détournements de fonds avoisinant les 300 millions de fcfa au dernier semestre de l’année 2022.

    « Sur les deux derniers trimestres de 2022, le montant des vols à la caisse et des détournements des fonds des prestations avoisine les 300 millions de francs CFA », a fait savoir Christophe Eyi, administrateur provisoire de la Cnss, lors d’un entretien accordé à nos confrères de l’Union.

    Lors de cet échange, le patron de l’institution a par ailleurs expliqué que ce montant ne prend pas en compte les sorties d’argent indues liées à « un important dysfonctionnement du logiciel de paie qui a permis pendant plusieurs années à tous les collaborateurs de percevoir l’équivalent de deux mois de salaire non justifiés lors des départs en congés ».

    Si l’année 2022 a été émaillée de détournement,  grâce aux efforts déployés par l’administration provisoire, la Cnss a engrangé plus de 3 milliards de francs cfa, grâce notamment à la campagne de recouvrement et d’abattement. Une bonne dynamique qui a été  maintenue jusqu’alors.

    Aussi, au premier semestre 2023, la Caisse a réalisé des économies d’environ 249 millions de fcfa après qu’elle ait décidé d’interrompre les paiements sur les comptes des personnes prises en charge dont des preuves de vie n’ont pas été fournies.

    Dans ce même entretien accordé au quotidien l’Union paru lundi 24 juillet, Christophe Eyi a également assuré que 4,7 milliards de fcfa d’économies ont été réalisées sur la masse salariale au terme des 12 premiers mois de l’administration provisoire.  Pour le seul mois de juin 2022, 180 millions de francs cfa d’économies ont par exemple été réalisées.

    En revanche, l’administration provisoire n’a pas indiqué si les responsables desdits détournements ont été identifiés et quel sort leur sera réservé. Car ces 300 millions de fcfa détournés étant avant tout des deniers publics, les coupables de ces actes doivent être sanctionnés et restituer les fonds.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x