samedi, juin 22, 2024
More

    Gabon : la date de dépôt des dossiers pour l’accès aux campus universitaires fixée au 10 juin 2024 

    les plus consultés

    L’accès aux logements universitaires constitue une préoccupation essentielle pour les étudiants gabonais, souvent éloignés de leurs domiciles familiaux, voire de leurs provinces natales. Cette question, source d’angoisse récurrente, semble trouver une lueur d’espoir pour l’année académique 2024-2025 grâce à l’ouverture prochaine des pavillons C et D à Libreville.

    Dans une note officielle diffusée ce mercredi 5 juin 2024, Aliou Mbia Kombe Barry, directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CNOU), a adressé une communication très à la communauté estudiantine des établissements publics de Libreville. Le message annonçait le début des dépôts de dossiers pour l’attribution des chambres universitaires, fixé au 10 juin 2024, avec une date limite au 24 juin 2024.

    Eléments du dossiers

    Ainsi, les étudiants désireux de bénéficier d’un logement sur le campus devront soumettre leurs dossiers, uniquement au secrétariat du directeur de la délégation de Libreville nord/Akanda de l’université Omar Bongo. Les dossiers doivent comprendre une demande manuscrite adressée au directeur général du CNOU ; la carte d’étudiant de l’année en cours ou la quittance d’inscription ; deux photos d’identité; une copie de l’attestation de bourse (pour les boursiers) ; une enveloppe A4 ; ue copie de l’acte de naissance ; un certificat médical datant de trois mois au plus ; 3000 FCFA de frais de dossier et une copie de l’attestation de réussite au baccalauréat.

    Par ailleurs, les dates pour la pré-commission et la commission d’attribution des chambres feront l’objet de communications ultérieures, ajoutant une touche de suspense à cette attente cruciale.

    Volonté gouvernementale

    Rappelons que l’année dernière, en octobre 2023, le ministre de l’Enseignement supérieur d’alors avait dû intervenir pour rassurer les parents et étudiants alors que plusieurs campus, y compris ceux de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) à Franceville, l’université des Sciences de la Santé (USS) et l’université Omar Bongo à Libreville, étaient fermés ou non fonctionnels. Cette intervention soulignait la prise de conscience et la volonté du gouvernement d’assurer les meilleures conditions de vie aux étudiants.

    Il est indéniable que les campus universitaires jouent un rôle fondamental dans l’équilibre et le bien-être des étudiants. Ils offrent un cadre propice au développement académique et personnel indispensable à la réussite pédagogique. L’annonce de cette nouvelle initiative est donc reçue avec optimisme par toute la communauté estudiantine, qui voit enfin poindre une amélioration substantielle de ses conditions de vie. Même si beaucoup reste à faire.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x