La matérialisation du projet « Vision des gorilles de l’Ouest africain au Gabon » estimé à environ 1 milliard de fcfa

0
948

Le projet « Vision des gorilles de l’Ouest africain au Gabon », une initiative qui vise à relancer le tourisme dans le pays, devra nécessiter pour sa matérialisation la somme d’environ 1 milliard de fcfa. Selon les responsables de l’Agence nationale des parcs nationaux (Anpn), cette estimation tient compte des recommandations des scientifiques, en plus de celles des acteurs du secteur du tourisme. 

En effet, l’investissement prévu permettra notamment de « créer une plateforme durable et efficace de préservation des gorilles dans les forêts gabonaises », mais surtout de prendre toutes les mesures qui feront qu’à terme le projet facilite plus de vente de permis dans les aires protégées où la vision des gorilles est possible.

« Parce que le gorille est un animal spécifique, si l’on veut le préserver, on doit tenir compte des recommandations des scientifiques », a d’ailleurs rappelé, au terme des travaux qui se sont tenus du 27 au 28 avril, Christophe Ogombe, conseiller spécial du président de la République auprès de l’Anpn.

Avec une population estimée entre 5 et 10 000 grands singes, le Parc National de Moukalaba-Doudou (PNMD, 449 548 km2), situé à environ 600 km de Libreville, représente l’un des derniers refuges pour les gorilles de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla) et les chimpanzés communs (Pan troglodytes) d’Afrique Centrale. 

Par ailleurs, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), à travers sa vision stratégique de conservation et de promotion des parcs nationaux, a identifié le tourisme de vision des grands singes comme une priorité avec pour objectif d’« accueillir, à l’horizon 2023, 750 visiteurs par an dans le PNMD pour le tourisme de vision des gorilles ».

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires