samedi, décembre 2, 2023
More

    Gabon : Alexandre Barro Chambrier pas du tout favorable au boycott des prochaines échéances électorales 

    les plus consultés

    Depuis un moment déjà, l’idée du boycott des prochaines échéances électorales prévues se tenir dans le pays d’ici la fin de l’année 2023 continue de faire des adeptes dans les rangs de l’opposition gabonaise. L’idée qui se propage à vitesse grand V trouve tout de même quelques résistances venant des grandes figures de cette partie de la classe politique gabonaise.

    Du nombre de ses figures pro-élections, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), Alexandre Barro Chambrier. Il a clairement fait savoir sa ferme détermination à ne pas participer au boycott desdites élections couplées, lors d’une causerie politique tenue en fin de semaine dernière, à Angondje-village dans le nord de Libreville.

    « Ceux qui vous disent que ce n’est pas la peine de voter, c’est des histoires, c’est des politiciens de la maison », a fait observer Barro Chambrier, appelant par la suite ses partisans à se faire inscrire massivement sur les listes électorales pour « libérer le Gabon du régime d’Ali Bongo », dont le bilan des 14 ans au pouvoir est selon lui calamiteux.

    Durant ladite causerie, il n’a pas manqué de rassurer l’assistance sur la détermination de l’opposition à remporter la prochaine élection présidentielle et s’installer au pouvoir. Aussi, a-t-il invité l’opposition à l’unité, afin de remporter la présidentielle prochaine. 

    « La seule chose qui peut embrouiller, qu’il y ait la division, c’est pour cela que vous devez choisir. Il faut se fixer un candidat consensuel, quand on a une élection à un tour, il faut choisir un candidat », a-t-il exhorté ses amis de l’opposition.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    Derniers articles