mardi, avril 23, 2024
More

    Séisme au Maroc : le bilan s’alourdit à 820 morts

    les plus consultés

    Un puissant séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi 9 septembre 2023 à Marrakech au Maroc et faisant au passage pas moins de 820 morts. Selon les informations officielles marocaines, ce bilan pourrait s’alourdir dans les heures qui suivent.

    Au moins 672 personnes ont également été blessées. Outre les pertes en vie humaine, les dégâts matériels sont également énormes. Les provinces et communes qui ont particulièrement été touchées  sont entre autres : Al-Haouz, Marrakech, Ouarzazate, Azilal, Chichaoua et Taroudant. 

    Pour le moment, les autorités marocaines ont mobilisé tous les moyens nécessaires pour intervenir et venir en aide aux zones sinistrées. Malgré ces mesures prises par les autorités, les populations vivant dans les zones où le séisme a également été ressenti craignent pour leurs vies. C’est le cas des habitants de Rabat, Casablanca, Agadir et Essaouira qui sont plongés dans la panique. 

    De nombreuses personnes dans ces villes sont même sorties dans les rues, craignant l’effondrement de leurs habitations, a en croire des images diffusées sur les réseaux sociaux.

    « J’étais dans mon lit quand tout s’est mis à trembler. J’ai cru que mon lit allait s’envoler. Je suis sorti dans la rue à moitié nu et je suis allé tout de suite voir mes riads. C’était le chaos total, une vraie catastrophe, la folie« , raconte à l’AFP le Français Michaël Bizet, 43 ans, propriétaire de trois maisons traditionnelles dans la vieille ville de Marrakech.

    L’annonce du séisme meurtrier au Maroc a suscité plusieurs réactions de solidarité vis-à-vis des sinistrés. Dans cet élan, les présidents et chef de gouvernement d’Israël, le président émirati, Mohammed Ben Zayed, d’Egypte, d’Arabie, de Russie et beaucoup d’autres ont adressé leurs condoléances au roi Mohammed VI et au peuple marocain. Pour ce qui est du Gabon, le président de la transition, Brice Clotaire Oligui Nguéma ne s’est pas encore officiellement prononcé alors où nous couchons ces lignes. 

    Cependant, aucun dispositif n’a été mis en place pour le moment par les autorités gabonaises pour assurer la sécurité des Gabonais résidents dans ce pays. Il faut souligner que le Gabon a une représentation diplomatique au royaume du Maroc à travers son ambassade située à Rabat et compte de nombreux étudiants, stagiaires et professionnels civiles et militaires au sein de sa communauté.

    Notons que le pays n’est pas à sa première situation de catastrophes naturelles. Le 24 février 2004, un séisme de 6,3 degrés sur l’échelle de Richter avait secoué la province d’Al Hoceima, à 400 km au nord-est de Rabat, faisant 628 morts et provoquant d’importants dégâts matériels. Et le 29 février 1960, un tremblement de terre avait détruit Agadir, sur la côte ouest du pays, et fait plus de 12 000 morts, soit un tiers de la population de la ville.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x