A la présidence du Conseil de sécurité de l’Onu, la singularité gabonaise

LE COFFRET

Ferdinand DEMBA
Ferdinand DEMBAhttp://www.insidenews241.com
Passionné de lettres et désormais de chiffres, Ferdinand DEMBA est le directeur de publication d’Inside News241. Journaliste de métier et de convictions, lui et son équipe sont au service d’une information objective, d’utilité publique et au service de la vérité.

Depuis ce jeudi octobre 2022, le Gabon assure la présidence tournante du Conseil de sécurité des Nations-Unies, suivant l’ordre alphabétique anglais des noms des États membres. 

Le mandat de Gabon, qui durera tout le mois d’octobre 2022, devrait lui permettre de  « donner une résonnance aux perspectives de l’Afrique et promouvoir notre approche pour « faire taire les armes« , a renseigné Michel Xavier Biang, l’ambassadeur représentant permanent du Gabon auprès des Nations-Unies, qui a décliné le programme d’actions de notre pays à la tête de cette instance onusienne. 

Il a ajouté que ce mandat donne l’opportunité au pays « d’œuvrer pour un rôle plus accru des femmes dans les processus de paix et de sécurité dans le monde « . Mais aussi, de porter « un plaidoyer mondial en faveur de l’urgence climatique, en tant que menace à la sécurité internationale« . « La lutte contre les armes légères et de petits calibres, la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et la lutte contre la piraterie maritime seront également au cœur de nos priorités (…)« , a ajouté le diplomate. Autant de chantiers qui devraient faire la singularité du Gabon au sommet du Conseil de sécurité des Nations-Unies. 

Au-delà de ces préoccupations prioritaires, le Gabon entend s’investir à la construction des passerelles pour l’émergence d’un consensus international sur les questions clivantes et sujettes à antagonismes dans l’agenda international.

À ce propos, intervenant ce jeudi 6 octobre sur le conflit Russie-Ukraine qui cristallise l’actualité internationale, le ministre des Affaires étrangères Michael Moussa Adamo a, au pupitre de l’ONU, réaffirmé l’engagement du Gabon « en faveur de la paix« . Une sortie pacifiste qui cadre avec l’ambition que se donne notre pays à la tête de cette instance onusienne. Rappelons que dès novembre 2022, la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies échoit au Ghana.  

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Réuni en congrès ordinaire, le RPM veut d’une opposition unie en 2023

Le Rassemblement pour la patrie et modernité (RPM, opposition) tient son premier congrès ordinaire tout au long de ce...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x