lundi, février 26, 2024
More

    Finances publiques/Gabon :  Oligui Nguéma supprime le « visa d’opportunité et de conformité »

    les plus consultés

    Le président de la transition, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema est déterminé à faire de l’assainissement des finances publiques une priorité dans son agenda. Pour preuve, le chef de l’État gabonais a pris la décision de supprimer le « visa d’opportunité et de conformité » délivré par la Présidence avant tout engagement financier de l’Etat.

    Le général Brice Clotaire Oligui Nguéma, président de la transition, a promis de rompre avec toutes les pratiques anti-républicaines et peu orthodoxes qui ont plongé le Gabon dans une crise socio-économico-politique sans précédent. Dès sa prise de fonction, il a décidé de restituer les participations jadis attribuées à la Présidence de la République au ministère de l’Economie. Un acte qui annonçait déjà la couleur et le signe d’une rupture avec le passé trouble de la gestion des finances publiques du Gabon.

    Pour montrer sa détermination à en finir avec la corruption, l’enrichissement illicite et les détournements de fonds publics, il a décidé de supprimer le visa d’opportunité, une permission accordée par le passé aux puissants du régime déchu, leur permettant de tirer profit illégitimement des commissions allant de 5 à 10%, sur les divers marchés publics. Une mesure radicale visant à mettre fin à des pratiques malveillantes d’enrichissement illicite qui étaient devenues la norme au sein de la première Institution de l’État sous le régime déchu d’Ali Bongo Ondimba.

    Cette mesure prouve, s’il en était besoin, que les dirigeants du régime déchu d’Ali Bongo Ondimba avaient fait de la corruption et des détournements de fonds une pratique normalisée et presque institutionnalisée. Les 7,2 milliards de francs saisis dans des appartements et non dans des comptes bancaires par le Comité pour la Transition et la Restauration (CTRI) et rétrocédés au Premier ministre Raymond Ndong Sima, pour ne citer que ceux-là, en sont la preuve.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x