samedi, avril 13, 2024
More

    Gabon : 351 milliards de fcfa d’achat de biens et services à la France en 2022

    les plus consultés

    D’après le rapport de la Direction générale du Trésor français, publié le jeudi 23 février dernier, le Gabon a acheté au cours de l’année 2022 à la France des biens et services d’une valeur de 536 millions d’euros, soit 351,6 milliards de fcfa.

    Il s’agit essentiellement des produits agricoles et des industries agroalimentaires estimés à 20%, des biens d’équipement : équipement mécanique, matériel électrique, électronique et informatique estimé à 27% du total en 2022, des biens intermédiaires estimés à 25% et les produits pharmaceutiques estimés à 10%.

    Après une baisse quasi-quotidien continue des exportations françaises, ce renversement de situation s’explique grâce au « retour d’une croissance gabonaise plus soutenue (+2,7%) ». Ces exportations des biens et services français vers le Gabon ont donc augmenté de 31% par rapport à 2021. Le pays se voit conserver ainsi sa place parmi les premiers marchés de la France en zone Cemac. « Cette hausse s’explique d’une part par un effet prix avec l’inflation sur les produits agricoles liée à la guerre en Ukraine, mais également un gain de part de marché, le Gabon important une partie de son blé de Russie et d’Ukraine avant la guerre », indique la Direction générale du Trésor français. 

    Les importations françaises au Gabon ont quant à elles augmenté de 92% au cours de cette année 2022. Elles se fixent à 310 millions d’euros, soit 203,3 milliards de fcfa et concernent précisément de ressources naturelles à savoir : les hydrocarbures naturels, les minerais métalliques et le bois.

    En 2022, les importations françaises en hydrocarbures naturels ont été évaluées à 43%, les minerais métalliques à 24% et le bois à 31%. « En particulier, les importations de bois continuent de croître depuis 2019 (+12% par an en moyenne entre 2019 et 2021). Après avoir légèrement ralenti en 2020, celles-ci ont repris une croissance plus forte en 2021 et qui se poursuit en 2022 (+29%), portée par la demande en contreplaqués tropicaux des usines françaises, notamment en bois tropicaux certifiés », précise la Direction générale du Trésor français. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x