mardi, avril 23, 2024
More

    Gabon : BGFIBank victime d’une cyberattaque d’envergure ?

    les plus consultés

    Le 21 juin dernier, le principal groupe bancaire d’Afrique centrale, BGFIBank aurait été victime d’une cyberattaque majeure de la part du groupe de cybercriminels Bianlian. Durant l’attaque, 256 Go de données hautement sensibles auraient été subtilisées. 

    Il s’agirait  d’informations confidentielles de ses clients et membres du conseil d’administration. Depuis, les responsables de l’attaque demandent au groupe bancaire une rançon se chiffrant en centaines de millions de francs cfa. Soit une rançon de 55 bitcoins, précisément, l’équivalent d’environ 1,5 million d’euros ou encore 998 millions de fcfa.

    « En  l’absence totale d’information et de silence radio du côté de la  banque, mes différents outils et accès à certaines parties du darkweb et  canaux spécifiques, m’ont permis d’en savoir plus : une rançon de 55 bitcoin à date a été demandée au groupe. C’est l’équivalent d’environ 1,5 M d’euros ou encore 998 M de FCFA. 

    une liste de fichiers détenue par le groupe de rançonneurs est partagée sur certains canaux spécifiques, gage de leur réussite concernant le piratage de la BGFIBank », a posté, le 26 juin 2023, sur son compte Twitter, Clément Domingo SaxX, fin connaisseur des tréfonds du darkweb et des vulnérabilités des systèmes informatiques.  

    BGFIBank qui opère dans dix pays africains représente une cible attrayante pour les cybercriminels en raison de sa position de leader dans la région. Si le siège social du groupe bancaire se trouve au Gabon, Clément Domingo SaxX, le spécialiste en cybersécurité ayant fait ses premières armes en France, ne précise pas moins qu’il semblerait que les systèmes de la République démocratique du Congo (RDC) soient les plus touchés par cette cyberattaque. 

    Cependant, le groupe bancaire nie l’existence de cette attaque et accuse les sources de cette information de diffamation et menace d’ester en justice si cela persistait. « Nous avons observé, ces derniers jours, l’apparition et la diffusion d’informations relatives à une présumée cyberattaque dans notre filiale basée en République Démocratique du Congo.

    Après vérifications et enquêtes internes en collaboration avec nos équipes de sécurité informatique du Groupe, nous tenons, par le présent communiqué, à rassurer l’ensemble de nos parties prenantes filiales, collaborateurs, actionnaires, fournisseurs, clients, partenaires… – que ces allégations, du reste malveillantes – demeurent totalement infondées et diffamatoires« , précise BGFIBank dans un communiqué publié ce mardi 27 juin 2023. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x