Gabon : de 38 à 45 membres, un nouveau gouvernement des « priorités »

LE COFFRET

C’est ce qu’a laissé entendre le président Ali Bongo Ondimba au sortir du premier Conseil des ministres avec la nouvelle équipe, ce mardi 10 janvier à Libreville. Le numéro un gabonais exige efficacité, intégrité et sens des priorités aux promus.

À 8 mois de la prochaine présidentielle, et alors que le pays traverse une période économique particulièrement acerbe, marquée par la cherté du coût de la vie, le président Ali Bongo Ondimba a sorti de son chapeau un nouveau gouvernement pléthorique, qui passe de 38 à 45 membres. 

Si la nouvelle équipe voit arriver à sa tête un cacique du régime en place en la personne d’Alain Claude Bilie-By-Nze, considéré par certains comme le mieux préparé à cette fonction, de nombreux Gabonais patientent des actions pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Comme pour anticiper sur ces questions pressantes, Ali Bongo Ondimba a, au sortir du Conseil des ministres de ce mardi, annoncé les couleurs, en déclarant ce qui suit : « J’ai demandé au Premier ministre Alain-Claude Bilie-By-Nze et au Gouvernement de faire preuve d’efficacité, d’intégrité et du sens des priorités« . Et d’ajouter :

« La lutte contre la vie chère, l’emploi, les transports, l’eau, l’électricité, le logement… tout ce qui fait le quotidien des Gabonais et des Gabonaises devra être prioritaire« .

Autant dire que certains départements, comme le ministère de la Consommation et de la Lutte contre la Vie chère de René Ndemezo’o Obiang seront parmi ceux dont les actions seront fortement épiées. Quoique les raisons du retour au gouvernement de ce dernier peuvent trouver leurs sources ailleurs que dans l’efficacité d’action. Disons, dans l’élection présidentielle à venir, et la nécessité pour le parti au pouvoir de disposer d’une belle carte dans la province frondeuse du Woleu-Ntem, où René Ndemezo’o Obiang dispose toujours d’une influence certaine. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Rapport EIU 2022 : le Gabon parmi les « Régimes autoritaires » en Afrique ?

Selon la dernière édition de l’indice de démocratie de l’Economist Intelligence Unit (EIU), rendu public le 6 février dernier,...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x