mardi, avril 23, 2024
More

    Gabon : inauguration d’un laboratoire d’analyse des sols pour une agriculture durable

    les plus consultés

    Le Gabon célèbre un jalon majeur dans son secteur agricole avec l’inauguration d’un laboratoire d’analyse des sols et de système d’information géographique au sein de l’Agence de développement agricole du Gabon (ADAG). Fruit d’une collaboration fructueuse entre l’ADAG et l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI), cette nouvelle structure s’affirme comme un outil stratégique crucial pour le développement agricole local.

    Grâce à cet outil de pointe, le Gabon se dote d’une capacité inestimable pour optimiser l’utilisation des terres et anticiper les émissions futures du secteur agricole. En combinant analyse des sols et données géographiques précises, ce laboratoire offrira aux acteurs locaux une vision claire et approfondie de leur environnement, favorisant ainsi des décisions éclairées et durables.

    C’est Jonathan Ignoumba, ministre de l’Agriculture qui a présidé la cérémonie d’inauguration du laboratoire du Système d’information géographique (SIG) et d’analyse des sols à l’Agence de développement agricole du Gabon (ADAG), le 15 février dernier à Akanda,

    « Le laboratoire d’analyse de sols et du Système d’information géographique constitue pour notre pays un outil de planification de l’investissement agricole, de fournisseur de données aux acteurs du secteur, de gestion issue de l’activité agricole sur le territoire national », a affirmé Rolexin Adamas Ngangori, directeur général de l’ADAG. 

    Issu d’un partenariat entre l’État gabonais et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à travers l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale dans sa composante 2 (CAFI), ce laboratoire marque un tournant significatif dans la politique agricole du Gabon, témoignant de sa volonté résolue de promouvoir une agriculture responsable et respectueuse de l’environnement. En s’appuyant sur des infrastructures innovantes telles que celle-ci, le pays s’affirme comme un acteur engagé dans la construction d’un avenir agricole durable et prospère.

    Cette avancée souligne également l’importance cruciale de la coopération internationale dans le domaine du développement agricole. L’appui de la CAFI a permis la concrétisation de ce projet ambitieux, démontrant ainsi les bénéfices tangibles d’une collaboration étroite entre les acteurs locaux et les partenaires internationaux. « Ce laboratoire et les études qui y seront conduites nous permettront l’identification des sols propices aux cultures à développer conformément au Plan national d’affectation des terres (PNAT) et les plans pour les secteurs agricoles », a déclaré Bertha Petsi, responsable de la CAFI.

    En favorisant la création de ce laboratoire d’analyse des sols, le Gabon envoie un signal fort à la communauté internationale : celui d’un engagement concret en faveur d’une agriculture durable et résiliente. Cette initiative promet non seulement des retombées positives pour le secteur agricole local, mais elle ouvre également la voie à une approche plus holistique et responsable du développement agricole en Afrique centrale.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x