Gabon : l’Aganor reçoit du matériel informatique d’Intertek

LE COFFRET

Jeanne Mintsa
Jeanne Mintsa
J.C.M. est une jeune Gabonaise diplômée en finance, passionnée d'écriture et de l'Afrique. Elle partage son temps entre des conseils en gestion de finances et l'entrepreneuriat.

L’Agence gabonaise de normalisation (Aganor) vient de recevoir, ce 19 juillet du matériel informatique d’un de ses mandataires Intertek Gabon. Une action qui répond à l’engagement du bureau de contrôle et d’expertise d’accompagner l’Agence dans le domaine de la certification et dans le processus de digitalisation de ses services.

Ainsi, pour Laure Sandra Kingbo, cette action intervient à un moment crucial, car elle permet d’appuyer le processus de l’Agence dans la digitalisation de ses services, dont le taux d’exécution est aujourd’hui estimable. Cette acquisition va renforcer le parc informatique, et accompagner le processus de digitalisation. « Cela permet d’accroître le volume de production de l’Agence », a-t-elle précisé.

La collaboration entre le partenaire Intertek et l’Agence gabonaise de normalisation laisse présager des perspectives intéressantes. Comme en témoigne ce jour la réception par le directeur général par intérim, Laure Sandra Kingbo, du matériel informatique des mains de Josian Fabrice Eyene Nze représentant d’Intertek Gabon. 

En effet, « dans un monde où, les échanges commerciaux sont de plus en plus importants, notamment avec la création de vaste ensemble régionaux, comme c’est le cas avec la zone de libre-échange continentale (Zlecaf), la nécessité de contrôler les marchandises aux portes des nations devient un impératif pour s’assurer de la protection de la santé, de la sécurité des populations contre des produits non conformes, ainsi que la protection de l’environnement », a ajouté Laure Sandra Kingbo.

Photo de famille entre les responsables de l’Aganor et d’Intertek © D.R..

Par ailleurs, cette action se meut dans la continuité de la convention de partenariat signée entre l’Aganor et Intertek Gabon. Aussi, le représentant pays d’Intertek, Josian Fabrice Eyene Nze a dit être honoré de pouvoir respecter un engagement pris : « C’est un honneur de pouvoir tenir une promesse. Au nom du Groupe Intertek International Ltd et de sa filiale que je représente au Gabon, nous vous remercions pour la confiance accordée ; nous nous engageons à maintenir cette confiance », a-t-il déclaré.

Pour rappel, Intertek a été mandaté par l’Agence gabonaise de normalisation, afin de mettre en œuvre le Programme de vérification avant embarquement (Pvoc) des marchandises importées au Gabon, dans le cadre du Progec.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Culture/Nuit Des Talents : comme un air de pré-campagne ?

16 ans après la disparition des Balafon Gabon Music, les acteurs culturels ont à nouveau eu droit à une...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x