Gabon : les exportations en hausse de 82% à plus de 2648 milliards au 1er semestre 2022 

LE COFFRET

Évaluées à 1453,5 milliards de fcfa à la fin du premier semestre 2021, les exportations de produits gabonais en tête desquels le pétrole, ont explosé au premier semestre 2022. Affichant pas moins de 2648,4 milliards de fcfa dont 1905,3 milliards de fcfa pour la seule ressource pétrolière qui a tiré profit du conflit Russo-Ukrainien, celles-ci ont connu une croissance de 82% en glissement annuel comme le révèle la dernière note de conjoncture sectorielle de la Direction générale de l’Économie et de la Politique Fiscale (Dgepf). Toute chose ayant fortement amélioré les recettes fiscales. 

Après une année 2020 en demi teinte du fait d’une pandémie de covid-19 qui a eu un impact négatif sur la demande mondiale, et une année 2021 marquée elle aussi par les affres de la pandémie, les produits d’origine gabonaises notamment ceux issus des industries extractives, renouent avec le succès. Portés par un conflit Russo-Ukrainien qui a bouleversé l’échiquier mondial, les exportations de ces produits ont explosé au premier semestre 2022 atteignant 2648,4 milliards de fcfa. 

Grâce à des exportations pétrolières qui ont atteint 1905 milliards de fcfa au terme des six premiers mois de l’année 2022 (contre moins de 1000 milliards de fcfa un an plus tôt), soit une hausse de plus de 91%, et des exportations hors pétrole qui ont atteint sur cette même période près de 744 milliards de fcfa, avec notamment les bois sciés et le manganèse qui affichent respectivement 327 et 156,4 milliards de fcfa, les exportations gabonaises ont littéralement crevé le plafond entre janvier et juin 2022. 

Équivalentes à quasiment trois fois la somme des importations qui se sont établies à 738,1 milliards de fcfa sur la même période, elles auront permis d’améliorer un tantinet « le taux de pression fiscale qui est en légère progression de 2,9 points à 5,5% à fin juin 2022 par rapport à fin mars 2022 ». Néanmoins, ces bons chiffres, n’auront pas été en mesure de contrer le niveau actuel d’inflation puisque « sur le terrain », les prix continuent de flamber quand les revenus moyens restent sensiblement les mêmes. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Gabon : les députés appellent à la «limitation de la pratique excessive des exonérations consenties à certaines entreprises»

En plein examen du controversé projet de Loi de règlement 2020, les députés ont passé en revue la stratégie...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x