jeudi, mai 30, 2024
More

    Gabon : les principales conclusions de la concertation politique

    les plus consultés

    Dans l’optique de parvenir à des lendemains électoraux apaisés dans le pays, la classe politique gabonaise est parvenue, à l’issue de plusieurs jours de concertation, à un consensus ayant débouché sur certains accords, dont notre rédaction vous livre les principaux.

    Après échange, la classe politique majorité/opposition ayant accepté les conditions de cette concertation s’est notamment accordée à proposer au gouvernement de revenir à une élection à un tour ; de revoir le principe de l’alignement de tous les mandats politiques et l’harmonisation de leur durée à cinq (5) ans. Cela aussi bien pour les mandats du Président de la République, des Sénateurs, des Députés et des élus locaux ;

    Ils ont également proposé la non-limitation de tous les mandats politiques ; l’adoption du scrutin à un tour pour toutes les élections politiques ; la désignation des membres des Bureaux des Conseils locaux à la proportionnelle, en cohérence avec l’élection des Conseillers locaux ; le passage de 18 ans à 30 ans : âge d’éligibilité pour le Président de la République ;

    Qui plus est, les représentants des partis présents à cette grand-messe politique ont proposé de fixer le passage de 40 ans à 35 ans : l’âge d’éligibilité pour les Sénateurs ; le passage de vingt millions (20 000 000 fcfa) à dix millions (10 000 000 fcfa) pour la caution de candidature à l’élection présidentielle ; le passage de cinq cent mille (500 000 fcfa) à trois cent cinquante mille (350 000 fcfa) pour la caution de candidature aux législatives et sénatoriales ;

    Le passage de trois cents cinquante mille (350 000 fcfa) à deux cents cinquante mille (250 000 fcfa) pour la caution de candidature aux élections locales ; le maintien du statu quo ante pour le financement des campagnes électorales ; la nomination des Sénateurs par le Président de la République, de manière équitable entre les deux camps politiques ;

    Le passage du délai d’enrôlement de 45 à 30 jours ; l’accord de principe sur l’inscription des primo-électeurs en tous lieux du territoire national ; l’accord sur l’achèvement du chantier de l’introduction de la biométrie dans le processus électoral ; l’accord de principe sur l’examen des mesures d’apaisement et l’opposition a demandé que le président de la République ne soit plus président de son parti politique pendant la durée de son ou ses mandats.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x