lundi, mai 27, 2024
More

    Le Gabon a accueilli la réunion préparatoire de la 15è édition du forum Europe-Afrique d’Aspen France

    les plus consultés

    Dans l’optique de préparer au mieux la tenue de la 15è édition du forum Europe-Afrique qui aura lieu en novembre prochain à Annecy en France, l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon) a co-organisé, avec l’institut Aspen France et le soutien de Moov Africa Gabon Télécom, une série de réunions destinée à ficeler l’organisation de cette grande rencontre internationale. Les conclusions de ces travaux ont été présentées à la presse ce vendredi 07 avril 2023 à l’hôtel à la Sablière, à Libreville.

    Ainsi, la réunion préparatoire de cette édition du forum sur le thème du développement durable a eu lieu du 05 au 07 avril 2023 à Libreville. Ces travaux interviennent quelques semaines après la rencontre entre Aspen France et le Gabon représentés par Jean Christophe Bas et Jean Luc Allavena pour ce qui est de la France et côté gabonais par le Premier ministre Alain-Claude Bilie-By-Nzé, le ministre chargé de la Promotion des investissements, Hugues Mbadinga Madiya, et l’ambassadeur, Haut représentant de la République Gabonaise près la République française, Liliane Massala qui avaient planifié les contours de ladite rencontre. 

    Concrètement, durant les trois jours de travaux préparatoire, il s’est agit pour la délégation de l’Institut Aspen de rencontrer les représentants du Gouvernement, de l’ANPI-Gabon conduite par son directeur général Ghislain Moandza Mboma, ainsi que les acteurs du secteur privé, afin d’établir les grands axes du programme de la conférence d’Annecy 2023 où le Gabon sera le pays à l’honneur. 

    Dans ce même laps de temps, une visite de la Zone Spéciale Économique de Nkok (Zes de Nkok) et une rencontre avec un groupe de PME gabonaises ont également été organisées. Objectif, promouvoir la création de partenariats porteurs de valeur ajoutée. 

    Jean Christophe Bas de l’institut Aspen, s’est dit satisfait de cette réunion préparatoire sur le territoire gabonais. « Nous avons passé quelques jours passionnants au Gabon. Nous avons rencontré beaucoup d’organismes et  d’acteurs du monde économique. Je crois qu’il y a une unanimité pour à la fois exprimer une granď satisfaction et une impression très forte. Que ce soit à la ZES de Nkok où nous avons vu par nous-mêmes les réalisations en à peine 10 ans ou au siège de l’ANPI-Gabon, nous avons été bluffés par le dynamisme impulsé », a-t-il confié à la presse lors de la conférence de presse.

    Quant à Ghislain Moandza Mboma, qui prenait également part à cette conférence de presse, il estime que le Gabon a été honoré d’accueillir cette rencontre préparatoire.  « Dans le cadre des travaux préparatoires à sa 15ème rencontre Europe-Afrique qui aura lieu en novembre prochain en France, l’institut Aspen France a fait le choix du Gabon pour conduire ces travaux. L’objectif était de pouvoir discuter avec les parties prenantes au niveau du Gabon et identifier des problématiques qui peuvent être portées et qui ont un caractère régional, national et panafricain », a-t-il déclaré à l’issue de la conférence de presse.

    Selon le directeur général de l’ANPI-Gabon, l’exercice s’est très bien passé, avec l’appui du gouvernement gabonais. « L’institut Aspen a pu atteindre ses objectifs qui leur ont permis de circonscrire trois sujets importants : comment contribuer dans la réflexion aux problématiques d’intégration sous-régionale, comment accompagner les d’investissements en Afrique, et enfin comment les réalisations africaines peuvent aider à apporter des solutions dans la recherche dans le domaine de la santé », a-t-il ajouté. 

    En outre, la grande nouvelle ayant conclu ses travaux a été l’annonce du lancement imminent d’un Institut ASPEN Afrique qui rassemblera des acteurs d’horizons différents et dont le point d’attache pourrait être le Gabon. 

    Il faut préciser que l’édition précédente de la rencontre Europe-Afrique a été un franc succès, selon les organisateurs. Accompagnée par la Banque mondiale en qualité de partenaire officiel, cette rencontre avait réuni plusieurs dirigeants et experts européens et africains de haut niveau.

    Lors de cette rencontre, six sessions thématiques avaient été organisées autour d’une cinquantaine de participants : chefs d’entreprise, bailleurs de fonds institutionnels, économistes ou dirigeants européens et africains, parmi lesquels Franck Riester, ministre délégué français chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité.

    Pour rappel, l’institut ASPEN France est une association à but non lucratif. En tant qu’organisme non partisan et indépendant, l’institut Aspen France se présente comme un centre international d’échanges et de réflexion pour décideurs, experts et leaders français et étrangers de toutes générations, appartenant à des univers culturels et professionnels diversifiés. 

    L’Institut Aspen France s’inspire de la méthodologie d’échanges établie par The Aspen Institute aux États-Unis. A ces fins, l’Institut Aspen France s’inscrit dans un réseau international et œuvre en liaison avec les autres Instituts Aspen établis dans le monde.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x