mardi, mai 21, 2024
More

    Le Gabon sur le point de recevoir un financement de la Banque mondiale

    les plus consultés

    Le Gabon franchit une étape cruciale dans la modernisation de son système statistique national à travers un partenariat stratégique récent avec la Banque mondiale (BM). Signé le 19 avril dernier à Washington aux États-Unis, ce contrat de financement positionne le projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest et du Centre (Hiswaca) comme un pivot majeur pour l’avancement statistique du pays.

    Ce projet ambitieux a pour objectif central l’harmonisation et l’amélioration des capacités statistiques en Afrique centrale. À travers lui, il sera possible d’assurer le financement nécessaire pour mener à bien le 7ᵉ recensement général de la population et des logements (RGPL) du Gabon. Le projet prévoit également la construction d’un siège moderne pour la direction générale des statistiques et la modernisation globale du système statistique national.

    Le projet permettra de lancer certains projets indispensables pour la statistique nationale. « Ce projet dont l’objectif est l’harmonisation et l’amélioration des capacités statistiques régionales en Afrique centrale, permettra notamment d’assurer le financement du recensement général de la population et du logement (RGPL), la construction d’un siège moderne pour la direction générale des statistiques et de moderniser le système statistique national », précise le ministère de l’Économie et des Participations.

    Le contexte économique et politique, notamment l’arrêt du RGPL en juillet 2023 dû à un contexte électoral délicat et des difficultés de financements initiales, rend ce partenariat particulièrement pertinent. Une fois relancée, l’opération se développera en trois grandes étapes : la cartographie, essentielle pour la mise en œuvre technique du recensement, suivi de la collecte de données à travers le territoire national, et finalement, la phase de contrôle de cohérence et de diffusion des résultats.

    Ce financement vient à point nommé pour remettre sur les rails un recensement sans lequel le Gabon peinait à actualiser des données démographiques cruciales pour sa planification économique et sociale. Le dernier recensement, qui remonte à 2013, avait déclaré une population d’environ 1,8 million de fcfa, avec une majorité de citoyens de nationalité gabonaise. La mise à jour de ces statistiques est fondamentale pour l’élaboration de politiques publiques efficaces et pour l’attraction des investissements internationaux.

    Au-delà de son impact immédiat sur le recensement, ce projet financé par la Banque Mondiale promet de renforcer la capacité globale du Gabon à collecter, à traiter et à diffuser des informations statistiques fiables. Cette avancée est essentielle non seulement pour le développement interne du pays, mais aussi pour sa position dans le concert des nations africaines et mondial. Reste à voir quelle sera la dynamique et les résultats concrets de cette initiative, mais les perspectives sont sans doute prometteuses.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x