jeudi, mai 30, 2024
More

    Assises sur la vie chère : Bilie-By-Nze ouvre officiellement les travaux en promettant des solutions pérennes

    les plus consultés

    Le Premier ministre, Alain-Claude Bilie-By-Nze, a ouvert le 12 avril 2023 à Libreville les assises qu’il avait en début de son mandat annoncé tenir sur la vie chère. A l’ouverture, toutes les parties prenantes ont répondu présent. Membres du gouvernement, consommateurs et opérateurs économiques étaient tous au rendez-vous.

    Dans son allocution de circonstance, le chef du gouvernement s’est montré plutôt rassurant quant aux réponses que son gouvernement compte apporter à la flambée des prix observée sur tous les produits de première nécessité dans le pays et bien plus encore. 

    Alain-Claude Bilie-By-Nze s’est même engagé à tout mettre en œuvre dans ce sens, une fois les propositions d’un éventuel retour à la normale faites et posées sur son bureau. Ce à quoi vont s’atteler certains experts mobilisés pour examiner la situation et dégager des pistes de solutions.

    « Pour ce qui concerne le gouvernement, nous prenons l’engagement devant vous, d’examiner rapidement la faisabilité des propositions qui résulteront de ces assises nationales, et de tout mettre en œuvre pour leur application dans les délais de réalisation de chacune de ces mesures », a indiqué le Premier ministre, à l’ouverture des travaux.

    Seulement, du côté des observateurs, la chose ne semble pas si simple. Le doute plane et les raisons conduisant à balayer l’optimisme du chef du gouvernement gabonais sont multiples et diverses. Déjà, beaucoup estiment que la guerre en Ukraine n’a pas encore fini d’impacter l’économie mondiale. 

    Dans ce sens, plusieurs configurations pourraient compliquer les choses pour Alain-Claude Bilie-By-Nze, dont le pays est fortement dépendant des produits exportés. Pire encore, la faiblesse de la production locale ne permettra pas forcément qu’il jugule facilement la flambée des prix.

    Malgré l’excellence de son discours, l’avenir semble incertain. En tout cas, il est difficile de croire que les assises sur la vie chère déboucheront sur des solutions pérennes comme l’envisage le chef dugouvernement.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x