Baie des Rois : Africa Bright Développement et le FMCT s’allient pour la construction de deux bâtiments éco-responsables

LE COFFRET

Malgré la lenteur des investissements privés attendus pour la concrétisation du projet de la Baie des rois, vendu comme LE projet phare du schéma national des infrastructures, la Façade maritime du champ triomphal (FMCT) en charge de sa gestion a signé le 2 décembre dernier un accord avec Africa Bright Development. Objectif de cet accord, la construction de deux bâtiments éco-responsables de six niveaux ayant des dimensions de 4000 m2 et de 5000 m2 sur le site de la Baie des Rois.

Alors que la promenade nord semble peu à peu devenir le lieu de villégiature privilégié des Librevillois, et que le premier bâtiment sur le site de la Baie devrait voir le jour dans les tous prochains mois, d’autres bâtiments pourraient sortir de terre très prochainement sur ce site. C’est ce que laisse penser la signature le 2 décembre dernier d’un accord entre la Façade maritime du champ triomphal (FMCT) et Africa Bright Development, filiale de la banque d’affaires indépendante Africa Bright Group. 

Installé au Gabon depuis un peu plus d’un an à travers son gestionnaire d’actifs Africa Bright Asset Management (ABAM) avec pour objectif « d’accompagner la dynamique économique et sociale que connaît le pays », la banque d’affaires axée sur le développement économique et financier, vient donc de s’allier à la filiale du FGIS dans le but d’aider à la construction de deux bâtiments éco-responsables de six niveaux ayant des dimensions de 4000 m2 et de 5000 m2 sur le site de la Baie des Rois.

État d’avancement du 1er bâtiment en construction sur le chantier de la zone Nord.

« En accord avec les Objectifs de développement durable des Nations Unies, les deux bâtiments (seront) construits en privilégiant des matériaux durables, tels que le bois, ainsi que des processus d’approvisionnement responsables. Les bâtiments sont certifiés Excellence in Design For Greater Efficiency (EDGE), assistée par la Société financière internationale (SFI) », rappelle le communiqué d’Africa Bright Development (ABD). Pour Karim El Amrani, administrateur directeur général d’ABD, « le secteur de l’immobilier a plus que jamais un rôle à jouer dans la transition écologique ». 

Pour rappel, prévu sur 40 hectares de terrain, la Baie des rois prévoit de livrer au public une marina  de 2 fois 100 places, 205 000 m² de bureaux, 78000 m² de commerces en tous genres, un parc hôtelier 4 étoiles et 5 étoiles, 41000 m² dédiés aux logements, un musée, un aquarium, un village des arts. Le projet entend respecter les mesures environnementales, grâce à la certification environnementale (EDGE), en imposant cette exigence pour toute construction des bâtiments sur le site. 

LIRE AUSSI : Baie des Rois : 12 ha viabilisés, 1,2 km de promenade livré et un bâtiment r+5 en construction 

Ainsi, l’ambition de cette collaboration sera donc de « transformer notre manière d’appréhender l’aménagement urbain et de construire une capitale gabonaise durable, génératrice d’opportunités et au service des générations futures », a pour sa part déclaré Emmanuel Edane, directeur général de la FMCT. Ce dernier ayant d’ailleurs tenu, le même jour, un point avec la presse locale sur l’état d’avancement des travaux de la zone Nord. Reste désormais à savoir à quelle vitesse le projet attirera des investisseurs prêts à participer à la transformation de la future Libreville. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Education : la deuxième phase du projet PISE démarre-t-elle bientôt ?

Le ministre des Travaux publics, de l'Équipement et des Infrastructures, Toussaint Nkouma Emane, a eu une séance de travail...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x