samedi, juin 22, 2024
More

    Classico des anciens du Maroc : hommage aux disparus !

    les plus consultés

    Ce samedi 18 mai 2024, les anciens diplomates, résidents, stagiaires et étudiants gabonais vivant au Maroc ont ravivé l’esprit de camaraderie et de solidarité en organisant le traditionnel « Classico » nord-sud, opposant les équipes de Casablanca et Rabat. Cette édition particulière s’est tenue au stade du Prytanée militaire du camp Baraka et a débuté par un hommage poignant rendu aux membres décédés de cette grande communauté, avec une minute de silence émouvante.

    La rencontre a été officiellement lancée par Guy Roger Ngoyo Moussavou, plus connu sous le pseudonyme de « Castah », l’un des anciens présents parmi les plus respectés de cette communauté. D’emblée, le match a montré une nette domination de l’équipe de Rabat qui s’est imposée avec un score écrasant de 4-0. Cette performance impressionnante s’explique par la forme physique nettement supérieure et la tactique réaliste des joueurs de Rabat face à leurs homologues de Casablanca, qui ont malheureusement joué une bonne partie du match en infériorité numérique.

    L’équipe victorieuse des anciens de Rabat et ses environs posant pour la postérité, avant le début du match. @IN241

    Au-delà de la compétition sportive, cet événement a permis de renforcer les liens entre les participants. La troisième mi-temps a été l’occasion pour la communauté, composée de civils et de militaires, de discuter de la pérennisation de cette tradition à travers la création prochaine d’une structure associative. Cette organisation aurait pour but de fédérer et organiser régulièrement des événements similaires, perpétuant ainsi l’esprit de fellowship au sein des anciens gabonais du Maroc.

    Une tradition depuis 2002

    Le « Classico » nord-sud, Casablanca vs Rabat, est une tradition qui a vu le jour en 2002 à Rabat et qui réunit chaque année les passionnés gabonais de football des deux régions. Depuis 2017, cette rencontre est également organisée au Gabon, dont la première édition s’est jouée à Okala, solidifiant davantage les liens entre les membres de cette diaspora rentrés chez eux.

    L’équipe perdante des anciens de Casablanca et ses environs posant pour la postérité, avant le début du match @IN241

    Ce match représente bien plus qu’une simple activité sportive ; elle symbolise la résilience et l’unité d’une communauté gabonaise qui était éloignée de sa terre natale mais profondément attachée à ses traditions et à ses valeurs de cohésion et de solidarité. Cette édition du « Classico » a non seulement honoré la mémoire de ceux qui sont partis, mais a aussi renforcé la détermination de ceux qui restent à maintenir vivante cette formidable tradition. En somme, cet événement témoigne de la capacité des Gabonais à s’organiser et à préserver des liens forts, quel que soit l’endroit du monde où ils se trouvent.

    Liste non exhaustive de quelques membres de la communauté qui ont quittés ce monde, à qui un hommage a été rendu. @DR

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x