Climat : Ali Bongo à la COP 27 dès ce 5 novembre

LE COFFRET

Le président Ali Bongo Ondimba séjournera du 05 au 07 novembre 2022 à Sharm El-Sheikh, en République Arabe d’Egypte, afin de prendre part à la 27ème Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques (COP 27), rapporte un communiqué de la présidence gabonaise.

Considérée comme le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique mondiale, la COP 27 qui se tient dès demain samedi 05 novembre en Égypte verra la participation du président Ali Bongo Ondimba, à l’instar de plusieurs autres chefs d’Etat, membres de gouvernements, négociateurs et membres de la société  civile.

Cette  27ème COP sera naturellement consacrée à la poursuite des solutions  contre l’urgence  climatique mondiale. Il s’agit notamment de la réduction urgente des émissions de gaz à effet de serre, du renforcement de la résilience et de l’adaptation aux conséquences inévitables des changements climatiques et du respect des engagements pour un financement de  l’action climatique dans  les pays  en développement. 

Mais le challenge pour le Gabon, c’est que la COP27 constitue une opportunité unique pour les pays africains de reprendre la main sur le processus de négociation, notamment sur les questions du financement lié à la sauvegarde de leur écosystème. Pour rappel, les pays développés se sont engagés en 2009 à mobiliser 100 milliards de dollars pour soutenir les actions climatiques dans les pays en développement.  La Cop 27 aura ainsi pour objectif de matérialiser les promesses financières attendues par toutes les parties. 

Après le succès de la Semaine Africaine du Climat qui s’est tenue dans notre pays du 29 août au 02 septembre 2022, et compte tenu du leadership continental du Gabon concernant les questions climatiques, la participation du chef de l’Etat présage de l’intérêt et du rôle qu’il entend jouer dans ces débats d’importance. 

Une Gabonaise de talent dans la délégation française

Lauréate de nombreux prix internationaux, la Gabonaise Tamarah Moutotekema Boussamba fait partie de la délégation du président de la République française, Emmanuel Macron, lors de la COP des jeunes (COY) qui a démarré le 3 novembre dernier en Egypte. Invitée par Brigitte Macron grâce à son sacre au Young leader de Women in Africa, notre compatriote participera également au segment de haut niveau qui marquera l’ouverture de la COP27, le 07 novembre prochain, toujours en Egypte.

La Gabonaise Tamarah Moutotekema Boussamba fait partie de la délégation du président de la République française, Emmanuel Macron.

Connue pour son engagement dans l’agriculture, la fondatrice de l’entreprise ‘’Agridis’’ compte partager son expérience avec d’autres jeunes agriculteurs. Âgée de 28 ans, Tamarah Moutotekema Boussamba est également cofondatrice de ‘’Wagui App’’, une application qui connecte les agriculteurs aux acheteurs sur le marché. Elle est par ailleurs ambassadrice internationale de la paix. Une nomination en rapport à sa vision de développer l’entrepreneuriat féminin entre les femmes africaines et les femmes françaises particulièrement. 

En reconnaissance de son travail, elle a reçu de nombreux prix, notamment ‘’The Tony Elumelu Entrepreneur’’ au Nigeria, ‘’The Moremi Initiative’’ au Ghana, ‘’YALI’’ à Dakar au Sénégal, ‘’The Mandela Whashington Fellow’’ aux États-Unis, ‘’The Africa Code Hackaton Awards’’ en Egypte et ‘’Obama Leader Africa’’ aux États-Unis.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Unité de l’opposition : REAGIR appelle à une large adhésion et à une accélération du processus  

Dans un communiqué parvenu à la rédaction d'Inside News241, le parti REAGIR (Réappropriation du Gabon, de son Indépendance, pour...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x