mardi, mai 21, 2024
More

    Crise à Socoba/EDTPL : impayés et indignations au sein de l’Empire Bongo

    les plus consultés

    Depuis plusieurs mois, la tension monte à Socoba/EDTPL, une entreprise majeure des travaux publics partiellement détenue par Delta Synergie, le holding familial des Bongo, et Jean-Claude Baloche, lié par mariage à l’ex-président Omar Bongo Ondimba. Pris dans un tourbillon financier, l’établissement n’arrive plus à assurer le paiement régulier des salaires de ses employés, provoquant une crise profonde et bien visible.

    Désarroi des travailleurs

    Le vendredi 3 mai, une manifestation a éclaté au sein même de l’entreprise, où les employés excédés ont haussé le ton, exigeant le règlement immédiat de cinq mois d’arriérés. Ces travailleurs, qui ont des familles à charge, expriment leur désarroi face à une gestion qu’ils considèrent comme négligente : « Nous ne pouvons plus continuer ainsi », clame un des employés devant la caméra de TV+. La gravité de la situation est d’autant plus accentuée par l’absence de couverture sanitaire appropriée, un point critique alors que les employés sont confrontés à diverses difficultés sur le terrain.

    LIRE AUSSI : Delta Synergie : le coffre-fort secret des Bongo dans le viseur du CTRI

    Face à cette montée de colère, la direction de Socoba/EDTPL demeure évasive. Elle se contente de promettre le règlement prochain de « quelques mois de salaires », sans fournir d’explications claires ou de solutions concrètes pour résoudre cette crise qui s’éternise. L’opacité de la communication et l’absence de réponses spécifiques ne font qu’accentuer le sentiment d’abandon ressenti par les employés. Il laisse également présager des tensions futures si des mesures immédiates ne sont pas prises.

    Appel à un dialogue

    Cette situation à Socoba/EDTPL questionne la gestion financière et humaine de l’entreprise. Mais elle jette également une lumière crue sur les pratiques de gouvernance au sein de grandes structures liées à des personnalités politiques puissantes et influentes du Gabon. La répercussion de ces difficultés dépasse le cadre de l’entreprise et pourrait bien affecter la réputation et la crédibilité de l’empire économique géré par la famille Bongo via Delta Synergie.

    Dans un tel contexte, l’appel à un dialogue transparent et constructif entre la direction et les employés semble être le seul chemin viable vers une résolution, soulignant l’urgence d’une réforme dans la gestion des ressources humaines et financières de l’entreprise pour rétablir la confiance et garantir la stabilité économique de nombreux foyers dépendant de Socoba/EDTPL. Nous y reviendrons. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x