mardi, mai 21, 2024
More

    Gabon : renaissance du national-foot grâce au partenariat pétrolier

    les plus consultés

    Après une interruption de près d’un an, le football gabonais s’apprête à reprendre vie sous de meilleurs auspices. Le 15 mai marque le retour tant attendu des championnats National-foot 1 et 2, avec un soutien financier robuste qui promet non seulement de redynamiser la compétition mais aussi d’apporter une stabilité nécessaire. Ce renouveau est rendu possible grâce à un partenariat stratégique conclu avec l’Union pétrolière gabonaise, sous l’égide directe du président de la Transition, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema. 

    L’impact de ce soutien va au-delà du simple aspect financier. La suspension des activités sportives, principalement due à des contraintes économiques, avait laissé un vide non seulement dans le calendrier sportif mais aussi dans le cœur des supporters et des joueurs. Cette reprise ne signifie pas uniquement le retour au jeu, mais symbolise une lueur d’espoir pour les jeunes talents du football gabonais et pour les communautés locales qui voient dans ce sport un vecteur de fierté nationale et de cohésion sociale.

    LIRE AUSSI : National-Foot : un nouvel échec pour Franck Nguéma  

    L’annonce faite après la réunion de haut niveau impliquant le président de la Transition, le ministre des Sports Pr. André Jacques Augand et le président de la Linafp, confirme que les préparations pour une saison réussie sont en cours. En outre, une rencontre avec le sélectionneur national des Panthères du Gabon prévue prochainement souligne l’importance de la performance internationale, notamment en préparation des qualifications pour la Coupe du Monde 2026.

    Réformes structurelles nécessaires

    Cette initiative peut également être perçue comme un modèle de partenariat public-privé réussi, où les ressources issues des industries clés telles que le secteur pétrolier sont utilisées pour promouvoir et soutenir des secteurs vitaux tels que le sport. Il s’agit d’une stratégie qui pourrait inspirer d’autres secteurs en quête de revitalisation.

    Le président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema (à droite) et le ministre des Sports Pr André Jacques Augand (à gauche). @DR

    Toutefois, ce regain d’activité et de financement doit s’accompagner de réformes structurelles pour assurer que les problèmes qui ont initialement conduit à la suspension des championnats ne se répètent pas. Il est impératif que la gestion du championnat, la distribution des fonds, et les infrastructures sportives soient gérées avec une transparence et une efficacité accrues pour garantir le développement durable du football gabonais.

    En somme, avec la reprise des championnats National-foot 1 et 2, le Gabon semble marcher vers un renouveau sportif qui pourrait bien redéfinir l’avenir du football dans le pays. Les yeux sont désormais tournés vers le 15 mai, une date qui, espère-t-on, marquera le début d’une ère nouvelle pour le football gabonais.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x