mardi, mai 21, 2024
More

    Dialogue national inclusif : dernière plénière restreinte avec la commission Politique ce 25 avril

    les plus consultés

    L’évolution du Dialogue national inclusif (DNI) au Gabon marque une étape cruciale dans le processus de consolidation démocratique et de dialogue social. Démarrés depuis le 8 avril, les travaux en commission réunissent des acteurs de divers horizons dans l’enceinte du stade d’Angondjé, signe de son importance et de sa grande envergure.

    En mettant l’accent sur les travaux en plénières restreintes démarrés hier mardi 23 avril, le bureau du DNI démontre son engagement envers une démarche structurée et rigoureuse. Monseigneur Jean Bernard Asseko Mvé, porte-parole du bureau du DNI, a partagé les avancées significatives de ces sessions, notamment en ce qui concerne les commissions Economie et Sociale qui ont été discutés respectivement les 23 et 24 avril.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : vers une conclusion prometteuse des travaux ?

    Ainsi, ces plénières restreintes fonctionnent suivant une procédure stricte d’adoption des rapports, conformément au règlement intérieur du DNI, ce qui garantit la transparence et la légitimité des décisions prises. L’adoption par acclamations du rapport de la commission Économie après de vigoureux débats démontre un esprit de consensus remarquable. Cette dynamique s’est répétée lors de la plénière restreinte de la commission Sociale, soulignant l’efficacité de la méthode adoptée et l’engagement des participants.

    Par ailleurs, il est à noter la diversité des commissaires, venant de différents secteurs et régions, enrichissant les discussions par leurs perspectives multiples. Cela illustre l’objectif du DNI de forger une vision unifiée et inclusive pour l’avenir du Gabon.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : fin des travaux et annonce de la grande plénière de clôture pour le 27 avril 

    Alors que le DNI se prépare pour sa dernière plénière restreinte avec la commission Politique le 25 avril, l’anticipation est palpable. L’enjeu est de taille, car les décisions politiques ont souvent des répercussions directes et significatives sur la société.

    Le Gabon, à travers ces initiatives, démontre la possibilité de progresser par le dialogue et le consensus, posant les pierres angulaires d’une gouvernance plus inclusive et représentative.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x