mardi, mai 21, 2024
More

    Dialogue national inclusif : vers une conclusion prometteuse des travaux ?

    les plus consultés

    Dans le cadre du processus démocratique et de la consolidation de la paix, le Dialogue national inclusif (DNI) du Gabon souligne son rôle crucial en respectant scrupuleusement les échéances prévues. Lors d’un point de presse tenu ce lundi 22 avril,  Monseigneur Jean Bernard Asseko, porte-parole du bureau du DNI, a confirmé que toutes les sous-commissions avaient déposé leurs travaux dans les temps impartis. Ce jalon représente non seulement un succès organisationnel, mais aussi un pas en avant vers la réforme de l’Etat.

    Depuis le dimanche 21 avril, les commissaires ont été engagés dans l’examen minutieux des rapports soumis par chaque sous-commission. Le respect strict du chronogramme établi témoigne de la discipline et de la détermination des participants à avancer dans ce processus complexe. 

    Rigueur et méthodologie

    La rigueur dans le travail et la méthodologie adoptée, consciencieusement suivie par tous les commissaires, illustre une volonté de surmonter les divisions politiques et sociales pour se concentrer sur l’avenir du pays. “Le Bureau du DNI se réjouit du respect du chronogramme par l’ensemble des commissaires, c’est une manifestation de la rigueur de travail et du respect de la méthodologie proposée. C’est aussi une preuve de résilience des différents commissaires qui ont su dépasser leurs clivages pour l’intérêt supérieur de la nation”, précise le porte-parole du bureau du DNI.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : fin des travaux et annonce de la grande plénière de clôture pour le 27 avril 

    La phase d’examen actuelle est cruciale, car elle prépare le terrain pour les plénières restreintes à venir qui débuteront avec la commission économique sur le site d’Angondjé. Ces rencontres sont destinées à peaufiner les conclusions et à les préparer pour la grande plénière qui marquera la fin de ces assises nationales. 

    Promesse d’un consensus national

    Le travail accompli par chaque sous-commission témoigne de la résilience et de la capacité des commissaires à transcender leurs différences pour le bien commun. Les implications de ces travaux sont vastes, visant non seulement à résoudre des questions économiques, mais également à adresser des problèmes sociaux et politiques qui ont longtemps divisé la nation.

    LIRE AUSSI : Dialogue national inclusif : Monseigneur Asseko Mvé clarifie la procédure d’adoption des rapports

    Les jours à venir seront donc décisifs. Ils ne détermineront pas seulement les résultats de ce dialogue, mais façonneront également la trajectoire future du pays. La manière dont les résultats seront intégrés dans la politique nationale et leur accueil par la population gabonaise seront indicatifs de la réussite du Dialogue national inclusif ou non. 

    En définitive, alors que le Gabon se prépare à clore cet important chapitre de son histoire politique, l’attention nationale et internationale reste captée. La promesse d’un consensus national pourrait ouvrir la voie à une ère de stabilité renouvelée et de prospérité partagée, sous la vigilance d’un processus inclusif et transparent.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x