Enclavée, la ville de Makokou sans carburant, et bientôt sans vivres 

LE COFFRET

Faute d’une route d’accès praticable, la capitale provinciale de l’Ogooué-Ivindo et ses environs font face à une pénurie de carburant depuis deux semaines. Et pour ne rien arranger à la situation, les vivres commencent à y manquer.

La ville de Makokou, capitale provinciale de l’Ogooué-Ivindo, est en proie à une pénurie de carburant depuis plusieurs jours, a constaté l’AGP (Agence gabonaise de presse). Cette situation est dûe à la dégradation du tronçon routier Ovan-Makou, où des bourbiers ont rendu toute circulation impossible depuis plusieurs jours.

La situation est telle que la localité commence à manquer de tout (huile, vivres, etc.), a déploré ce mardi le gouverneur de la province, Christiane Leckat. Elle a dit tout mettre en œuvre, au travers un comité provincial d’infrastructures routières (CPIR), pour rétablir la circulation « d’ici quelques jours« . 

Selon plusieurs sources, les distributeurs de produits pétroliers et les conducteurs de camions de vivres ne souhaitent plus desservir cette localité tant que la situation de la route n’a pas trouvé des solutions acceptables. « La seule station-service de la ville est déserte depuis deux semaines« , a fait remarquer un chauffeur de camion. Comme pour confirmer leur réticence à venir dans cette ville désormais. 

Et le gouverneur de préciser les travaux en cours. « Nous agissons sur deux axes. Le premier, entre Ovan et Makokou, aux lieux dits Agnang-Afoumadzo-montée de Ntsengkelle, puis sur l’axe Makokou-Okondja, au village Zoolende » a déclaré Christiane Leckat. 

Vivement des solutions urgentes à cette problématique, avant, pourquoi pas, des solutions pérennes comme le bitumage de l’axe Ovan-Makokou, long d’une centaine de kilomètres. Car comme l’ont précisé les autorités locales, en plus de Makokou qui pâtit actuellement de l’absence de carburant et de vivres, les villes de Mékambo, un peu plus loin, et même les provinces soeurs de l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué, sont impactées par cette situation.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Rapport EIU 2022 : le Gabon parmi les « Régimes autoritaires » en Afrique ?

Selon la dernière édition de l’indice de démocratie de l’Economist Intelligence Unit (EIU), rendu public le 6 février dernier,...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x