samedi, avril 13, 2024
More

    Gabon : 5 mois de formation gratuite offerts aux futurs bacheliers du Grand Libreville 

    les plus consultés

    Dans l’optique d’apporter sa contribution à la réussite des futurs bacheliers session 2023, le coach en motivation, Abdoul Eya Obame, a démarré le 12 février 2023 dernier une méga formation gratuite dans diverses disciplines académiques. 

    La formation qui devra prendre fin le 30 juin 2023 s’articule autour de 9 ateliers intensifs spécifiques en ce qui concerne l’accompagnement académique. A cet effet, les compétences des élèves de classe de terminale sont depuis un moment renforcées en français, histoire-géographie, philosophie, mathématiques, science-physique, chimie, science-éco et SVT. 

    Dans le souci d’offrir la formation au plus grand nombre, les élèves de Terminale désireux de se joindre à l’aventure peuvent s’inscrire et suivre toute la formation dénommée « Programme Baccalauréat 2023 » via le lien : Inscription

    Notons par ailleurs que le coach en motivation tient parallèlement des masterclass, 10 pour être plus précis. Des masterclass durant lesquelles il offre au public les bases de savoir-être nécessaires pour réussir dans la vie. 

    Il faut dire que ces masterclass sont ouvertes à tous les publics et sont également gratuites. Pour y prendre part, il suffit de s’inscrire via le lien : Inscription.

    L’une de ces masterclass portera sur le thème : « Vivre sa jeunesse dans la paix ». Pendant cette dernière, le coach en motivation va livrer tous les secrets pour avoir une jeunesse non violente et responsable.

    « Savez-vous pourquoi certains jeunes sont violents ? Beaucoup répondent que c’est parce qu’ils ont été offensés. Et ils ont raison. Sauf que, les violences animales ont principalement deux origines : soit pour se nourrir soit parce qu’ils ressentent de la peur. Comme vous le voyez, la peur est un sentiment naturel mais la violence n’est que la réaction à la peur. Nous avons donc une cause et un effet, une action et une réaction. […]

    Et comme les mêmes causes produisent les mêmes effets, si on veut une jeunesse non violente, il faut donc leur apprendre à affronter leurs peurs pour qu’ils sachent contrôler leur violence et s’intégrer dans la société », a expliqué Abdoul Eya Obame.

    A bon entendeur, salut.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x