mardi, février 20, 2024
More

    Le Gabon autosuffisant et exportateur de gaz butane dès 2026 ?

    les plus consultés

    Grâce à la société Perenco qui a décidé le 16 février dernier d’investir plus de 1 milliard de dollars, soit 617,5 milliards de fcfa dans la construction d’une unité de production de gaz naturel liquéfié, le Gabon sera autosuffisant et exportateur de gaz butane dès 2026.

    L’unité de production de gaz naturel liquéfié (GNL) sera construite sur le terminal pétrolier de Cap Lopez à Port-Gentil. Elle permettra de transformer le terminal du Cap Lopez en un terminal pétrolier et gazier. 

    La nouvelle usine aura des capacités de production annuelle de 20 000 tonnes de gaz butane et 700 000 tonnes de GNL. Ces volumes viendront s’ajouter aux 15 000 tonnes par an de GPL qui seront produites par Perenco au Gabon à partir de sa nouvelle usine de Batanga, qui entrera en production cette année.

    Selon l’entreprise, cette décision fait suite à la présentation officielle du projet au ministre du Pétrole et du Gaz, à Libreville, puis à son approbation technique par les autorités gabonaises en décembre 2022.

    Pour le directeur général du groupe Perenco, Benoît de la Fouchardière, cette décision s’inscrit dans le cadre de la stratégie gazière de Perenco en Afrique. « Elle marque également une étape importante dans le partenariat de Perenco avec le Gabon, un pays où nous sommes présents depuis trente ans », a-t-il précisé. 

    « Nous sommes heureux d’investir pour aider le Gabon à répondre à ses demandes énergétiques futures, pour accompagner le pays dans la réduction de ses émissions, en réalisant un projet qui créera également des centaines d’emplois directs et indirects », a déclaré Benoît Fouchardière. 

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x