Gabon : la SCG-Ré obtient le visa de la Cosumaf pour sa levée de fonds de 5 milliards de fcfa

LE COFFRET

Annoncée il y a quelques mois en marge de la 105ème session ordinaire de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances (CRCA), qui s’est tenue du 13 au 18 décembre 2021, à Yaoundé au Cameroun, l’opération d’augmentation de capital de la SCG-Ré vient d’être définitivement approuvée par le régulateur de la zone. Après l’avis favorable délivré par la CRCA, c’était donc au tour de la Cosumaf de délivrer son visa relatif à cette opération d’émission d’actions nouvelles par Appel Public à l’Épargne (APE). Une opération qui marque d’ores et déjà un tournant décisif pour l’avenir de cette filiale du FGIS. 

Souhaitée par ces administrateurs dans le cadre de son Plan Stratégique et de Développement « 2022-2027 », l’augmentation du capital social de la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance « SCG-Ré », dirigée par Dr. Andrew Gwodog, vient de franchir un cap décisif. Après l’approbation en décembre 2021, de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances (CRCA), la SCG-Ré vient de se voir octroyer le visa de la Commission de Surveillance du Marché Financier (COSUMAF), lui laissant le champ libre pour aller au bout de cet APE (Appel Public à l’Épargne). 

D’un montant de 5 milliards de fcfa, cette opération réalisée dans un premier temps par incorporation de réserves (4.219. 200.000 fcfa) et par apport numéraire (780.800.000 fcfa), devrait permettre à cette filiale du FGIS (Fonds Gabonais d’investissements stratégique), de porter son capital social au minimum réglementaire de 10 milliards de fcfa. Un minimum qui devrait à terme permettre au réassureur de conforter son ambition sous-régionale. 

Par ailleurs, menée par Africa Bright Securities (ABS) en tant qu’arrangeur et chef de file, cette opération destinée à toute personne physique ou morale, qui intègre 250 000 actions au prix unitaire de 20 000 fcfa et qui s’étendra du 1er au 30 novembre 2022, ouvrira à la SGG-Ré dont l’ambition est de devenir le premier réassureur de la Zone CIMA, les portes de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC). 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dernière Publication

Réuni en congrès ordinaire, le RPM veut d’une opposition unie en 2023

Le Rassemblement pour la patrie et modernité (RPM, opposition) tient son premier congrès ordinaire tout au long de ce...

Top 5 des articles les plus lus par nos lecteurs

Nos lecteurs ont aussi aimé cet article

Soutenez la presse libreChoisissez une offre
+
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x