mardi, juillet 16, 2024
More

    Gabon : la Sogada dévoile son usine de fabrication d’alvéoles, plusieurs emplois en vue

    les plus consultés

    Le vendredi 31 mars 2023, la société Gabonaise de développement agricole (Sogada) a dévoilé au grand public son usine de fabrication d’alvéoles écologiques flambant neuf. La découverte a été possible grâce à une immersion des hommes des médias organisée par le responsable de la structure, Hervé Patrick Opiangah. 

    Sis au quartier Lalala dans le 5eme arrondissement de la Commune de Libreville, la création de cette usine était devenue une nécessité absolue pour les aviculteurs qui étaient assujettis aux fournisseurs extérieurs et asphyxiés par les coûts d’alvéoles qu’ils pratiquaient.

    « L’alvéole, c’est le compagnon direct de l’aviculteur. C’est un besoin qui est constant dans l’exploitation et la production d’œufs de table dans le sens que dans les étales ou grandes surfaces, les œufs sont exposés dans les boîtes ou vendus en palettes et jusqu’à date tout était importés. Les aviculteurs étaient assujettis aux fournisseurs extérieurs. Constatant qu’il était primordial pour la SOGADA d’avoir en permanence des alvéoles pour soutenir sa production, parce que les coûts sont extrêmement colossaux lorsqu’il fallait les prendre chez des fournisseurs et qu’à terme c’est asphyxiant, nous avons donc opté pour la fabrication d’alvéoles sur place pour satisfaire le besoin national et in fine exporter pour vendre également à l’international nos produits made in Gabon », a expliqué le président-fondateur de la Sogada, Hervé Patrick Opiangah.

    Il faut noter qu’excepté les aspects écologiques de cette usine, elle offrira plusieurs emplois aux Gabonais. Déjà, pour modéliser sa principale ressource dans le processus de fabrication des alvéoles, l’usine sera amenée à organiser des collectes grandeur nature de carton et papier de tout genre dans différents quartiers du grand Libreville et à l’intérieur du pays, ce qui nécessite du personnel.

    Rappelons que la Sogada est une ferme agricole répartie sur un espace de 108 hectares. Cette dernière se positionne comme un projet agricole qui vise à aider le Gabon à sortir de sa dépendance alimentaire vis-à-vis de l’extérieur. 

    À ce titre, la Société gabonaise de développement agricole compte plus de 50 000 poules pondeuses, un cheptel porcin d’environ 700 têtes et met sur le marché local plus de 2 200 millions d’œufs par an.

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x