mardi, mai 21, 2024
More

    Décès de Dinabongho Ibouanga Jeannah Danys : le Copil citoyen s’insurge contre la violence policière

    les plus consultés

    Dans un communiqué publié ce 31 mars 2023, le Copil citoyen a tenu à réagir face à l’action disproportionnée des forces de l’ordre contre des lycéens le 30 mars. Ces derniers, qui manifestaient pacifiquement leur indignation suite à l’assassinat de l’étudiante Dinabongho Ibouanga Jeannah Danys, marchaient vers  l’ambassade de Turquie, avant d’être dispersés violemment. Lecture.

    Le 30 mars 2023, le COPIL CITOYEN a été informé via plusieurs vidéos et posts témoins des violences policières opérées sur des citoyens gabonais manifestant pacifiquement devant l’Ambassade de Turquie pour exiger Justice suite au meurtre crapuleux d’une étudiante gabonaise en Turquie le 25 mars 2023.

        En effet, âgée de 17 ans, Jeannah Danys DINABONGHO IBOUANGA, était étudiante dans la ville de Karabuk en Turquie, violée puis assassinée. En pareille circonstance, dans tous les pays du monde ayant un minimum de sens de responsabilité, il est naturel que les populations manifestent de façon pacifique devant l’Ambassade du pays incriminé et que ces manifestations soient encadrées par la police patriote. Ce qui semble naturel ailleurs, semble être défini au Gabon, par son Ministère de l’Intérieur via le commandement en Chef de sa police comme un crime. Pour la police gabonaise, le peuple gabonais doit être interdit dans son pays de manifester son mécontentement même de façon pacifique devant les autorités diplomatiques du pays au sein duquel notre compatriote a été assassinée. 

                Une chose qui remet réellement en cause la qualité des recrutements au sein des différents corps au Gabon, particulièrement la police gabonaise coutumière des faits. 

    Pour rappel :

    1.    Vendredi 06 novembre 2015 : Bérenger OBAME NTOUTOUME, est mort après avoir tenté de s’immoler dans l’enceinte de la préfecture de police pour protester contre la saisie abusive de sa marchandise ;

    2.    Le 17 Octobre 2015 : la police gabonaise n’a pas hésité à menotter et embarquer dans leur camion pour la préfecture de police, des mamans commerçantes totalement dénudées, dont la nudité a exposée au monde depuis les locaux de la préfecture de police ; 

    • 3.    Le 30 mars 2023 : la police gabonaise n’a pas hésité à gazer les manifestants et arrêter certains qui manifestaient pacifiquement devant l’Ambassade de Turquie pour marquer leur indignation face « au viol et à l’assassinat de notre compatriote de 17 ans, brillante étudiante obligée de fuir le Gabon dépourvue de structure de formation de qualité malgré son indice pompeux de 7 pays le plus heureux d’Afrique, 1er pays en matière de promotion des droits de la femme en Afrique et près de 2.000 milliards de budget dans le secteur éducation et enseignement supérieur sur la période 2010-2023″.

             A propos de ces abus policiers, le Général Jean Clotaire Thierry OYE NZUE, Commandant en Chef de Police Nationale en son temps rappelait en 2015 je cite : « trop de policiers se rendent coupables d’attitudes et comportements déviants, ternissant ainsi l’image de toute la police ».

        Dans ce sens, le COPIL CITOYEN invite respectueusement le Commandant en Chef de la Police Nationale à prendre des mesures disciplinaires contre les policiers indélicats ayant gazés et arrêtés des citoyens indignés manifestants pacifiquement devant l’Ambassade de Turquie pour dénoncer le viol et l’assassinat de sa fille, notre fille, sœur et compatriote Jeannah Danys DINABONGHO IBOUANGA à part si la Police Nationale estime qu’aucun gabonais ne doit s’indigner face à ce genre de situation.

                   Aussi, le COPIL CITOYEN invite le Commandement en Chef de la Police Nationale à mettre en avant l’esprit patriote en encadrant les futures manifestations pacifiques devant l’Ambassade de Turquie pour dénoncer ce crapuleux assassinat sur une de nos jeunes élites.

    Fait à Libreville le, 31 mars 2023.

    Pour le Copil citoyen, le Porte-parole.

    Geoffroy Foumboula Libeka Makosso

    Dans la même catégorie

    Laisser un commentaire

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires

    Derniers articles

    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x